Pays-Bas : "On s'embrasse sur la bouche", la réponse de Van Gaal aux critiques de Di Maria

Pays-Bas : "On s'embrasse sur la bouche", la réponse de Van Gaal aux critiques de Di Maria©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 08 décembre 2022 à 21h20

En conférence de presse, à la veille du quart de finale du Mondial entre les Pays-Bas et l'Argentine (vendredi, 20 heures), Louis van Gaal a utilisé l'humour afin de répondre aux critiques d'Angel Di Maria concernant les relations entre les deux hommes à Manchester United.



Louis van Gaal est "le pire entraîneur" de la carrière d'Angel Di Maria. C'est ce qu'a affirmé l'ancien joueur du PSG à Clarin, alors qu'il est arrivé en provenance du Real Madrid à l'été 2014 contre 60 millions d'euros du côté de Manchester United et n'a finalement évolué à Old Trafford que durant une petite saison seulement avant de rejoindre le PSG. Le sélectionneur des Pays-Bas, qui retrouvera Di Maria vendredi à l'occasion du quart de finale de la Coupe du monde 2022 face à l'Albiceleste (20 heures), lui a offert une réponse ce jeudi en conférence de presse.

"Avec Memphis maintenant on s'embrasse même sur la bouche s'il faut"

"C'est un très bon joueur de foot, et il avait des soucis personnels quand il était à Manchester. Il a dit que je suis le pire entraineur qu'il ait connu. C'est triste qu'il ait dit ça, c'est la première fois que j'entends une telle chose", a d'abord évalué le sélectionneur des Oranje. Se tournant alors vers Memphis Depay, présent à ses côtés en conférence de presse, van Gaal a fait du van Gaal : "Un coach doit prendre des décisions. Ici à mes côtés j'ai un joueur avec qui j'ai eu des problèmes, mon Memphis, mais maintenant on s'embrasse, on s'embrasse sur la bouche même s'il faut, non tu ne veux pas Memphis !", a-t-il plaisanté devant un ancien joueur de l'OL et de Manchester United hilare.

En 2014, les Pays-Bas avaient affronté l'Argentine lors du Mondial au Brésil, avec une défaite à la clé en demi-finale (0-0 4 tirs au but à 2). "Je ne l'avais pas aligné dans cette demi-finale de 2014 contre l'Argentine et parfois on prend des décisions difficiles, ou on se trompe", a reconnu le sélectionneur des Oranje à propos de Depay. Les deux hommes brigueront une place en demi-finale près de 8 ans plus tard face aux coéquipiers de Lionel Messi et Angel Di Maria.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.