Belgique : Les embrouilles dans le vestiaire démenties

Belgique : Les embrouilles dans le vestiaire démenties©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 29 novembre 2022 à 15h48

Eden Hazard et Thibaut Courtois ont tenu à démentir les rumeurs de scission au sein du vestiaire belge. "Ce sont des mensonges", assure le portier des Diables.



"On a dit beaucoup de bêtises." Présent en conférence de presse mardi, deux jours après la défaite de la Belgique contre le Maroc au Mondial qatari (0-2), Eden Hazard a tenu à démentir les rumeurs d'embrouilles au sein du vestiaire belge. "Dans le vestiaire, il n'y a rien eu. On ne s'est pas battu avec Jan Vertonghen. On a eu une bonne réunion hier entre nous. On a dit ce qu'il fallait dire. Il nous reste un match à gagner dans deux jours", a asséné le joueur du Real Madrid. Selon L'Equipe, après la passe d'armes médiatique entre Kevin De Bruyne et Jan Vertonghen suite aux déclarations du premier sur l'équipe belge "vieillissante", Romelu Lukaku aurait dû intervenir dans le vestiaire pour séparer certains des protagonistes "frustrés". Le quotidien sportif relate aussi que De Bruyne ne parle plus à Thibaut Courtois depuis des années - pour raisons privées -, que Hazard n'échange pas avec Leandro Trossard ou encore que Michy Batshuayi et Lukaku ne s'apprécient guère.

"Des mensonges"

Pour Courtois, également présent devant la presse à deux jours d'un match décisif contre la Croatie, assure ne pas avoir "senti qu'il y avait des problèmes au sein du groupe. Les histoires racontées ont pour but de créer une mauvaise ambiance au sein du groupe", a déclaré le portier merengue, pour qui "le principal problème, c'est de voir des choses sur les réseaux sociaux ou dans les journaux. Tout le monde prend tout ce qui sort dans la presse comme des vérités. Mais ce sont des mensonges. On n'a pas besoin de trouver qui a fait sortir ces trucs. Je ne pense pas que ce soit au sein de groupe, car nous sommes une équipe, une famille", poursuit-il jurant ne pas être à la recherche de la fameuse « taupe » chère à Patrice Evra à Knysna. "Mais si on le découvre, c'est son dernier jour en équipe nationale", a tout de même lâché Courtois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.