Copa America 2024 : L'Argentine s'impose contre le Canada

Clément Pédron, Media365, publié le vendredi 21 juin 2024 à 08h55

Grâce à une belle partition de Lionel Messi, l'Argentine a réussi son entrée en lice lors de la Copa America dans la nuit de jeudi à vendredi contre le Canada (2-0). Prochain match pour les champions du monde, le Chili dans cinq jours.

En qualité de championne continentale en titre, l'Argentine était forcément attendue dans la nuit de jeudi à vendredi à Atlanta pour le match d'ouverture de la Copa America disputée aux États-Unis. Et la bande à Lionel Messi n'a pas failli. Il y a quelques heures, le champion du monde 2022 s'est imposé contre le Canada de Jonathan David (2-0). Pourtant, tout n'a pas été facile pour l'Argentine qui ne s'est véritablement libérée qu'après le repos. En première mi-temps, l'Albiceleste s'est contentée de contenir des Canucks très remuants et très motivés. Il n'y avait qu'à voir le travail tantôt offensif, tantôt défensif d'Alphonso Davies sur son côté pour comprendre que les Canadiens n'avaient pas fait le (court) voyage pour faire de la figuration. Malheureusement, ni Buchanan (32') ni David (34') pourtant idéalement servis par le Bavarois, ne réussissaient à tromper la vigilance d'Emiliano Martinez.

Messi, joueur le plus capé de la Copa America

Après le repos, l'Argentine a fait ce qu'elle réussit le mieux, à savoir accélérer dès qu'elle le veut et prendre son adversaire de vitesse. Et c'est justement ce qu'il s'est passé lorsque Lionel Messi s'est approché de la cage avant de s'illustrer d'une passe laser plein axe dont il a le secret. Ce geste a complètement fait dérailler le gardien canadien qui s'est pris les pieds dans le tapis devant Mac Allister, laissant tout le loisir à Julian Alvarez d'ouvrir la marque dans le but vide (1-0, 49'). Une fois devant, l'Albiceleste a appuyé là où ça fait mal et a multiplié les occasions par le biais de son joyau mais celui-ci était beaucoup moins en réussite à la finition (79', 82'). Entré pour le dernier quart d'heure de la partie, Lautaro Martinez a scellé le sort de cette rencontre juste avant le gong, au grand désarroi des Canadiens qui n'en demandaient pas tant.

« Nous savions de quoi le Canada était capable, assurait Lionel Messi, officiellement le joueur le plus capé de la Copa avec 35 apparitions. C'était un match très dur, très physique, surtout en première mi-temps, il y avait peu d'espace. Heureusement, nous avons trouvé la solution rapidement en deuxième mi-temps et on a pu jouer un peu mieux. » Prochain match pour le champion continental en titre, dans cinq jours contre le Chili tandis que le Canada affrontera le Pérou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.