Qatar : Début de saison compliqué pour Blanc avec Al Rayyan

Qatar : Début de saison compliqué pour Blanc avec Al Rayyan©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 04 novembre 2021 à 21h45

Alors que la saison a commencé en septembre au Qatar, Al Rayyan et Laurent Blanc vivent des débuts compliqués, malgré des renforts importants cet été.



Pour le moment, l'aventure au Qatar de Laurent Blanc n'est pas vraiment une réussite. Arrivé en décembre 2020 à Al Rayyan, l'ancien défenseur central passé notamment par Manchester United avait réussi à terminer sur le podium (3eme) de la Qatar Stars League, bien loin d'Al-Sadd et de Xavi, pressenti pour filer rapidement au FC Barcelone. Cette saison, pour faire mieux, les Lions ont beaucoup investi sur le marché des transferts. Alors que Yohan Boli, l'attaquant ivoirien, avait rejoint le club en janvier 2020, ce sont cette fois James Rodriguez, le milieu offensif colombien d'Everton, et Steven Nzonzi, le milieu de terrain français de l'AS Rome, qui ont signé au Qatar. D'importants investissements qui ne portent pour le moment pas leurs fruits. En effet, qu'importe la compétition, Al Rayyan est à la peine depuis le début de la saison. A commencer par le championnat, la QSL, où le club est actuellement au 8eme rang (sur 12), après neuf journées. Avec seulement neuf points au compteur, avec deux victoires, trois nuls et quatre défaites, l'équipe de Blanc vit des premières semaines très compliquées.

« L'échec de Blanc avec Al Rayyan est assez impressionnant »

Ce n'est pas beaucoup mieux pour eux lors de la Coupe QSL, avec deux revers en autant de matchs, ou lors de la Coupe de l'Emir, avec une élimination d'entrée face à Al-Sadd, la formation de Xavi. « L'échec de Laurent Blanc avec Al Rayyan est assez impressionnant. Il a reçu beaucoup de renforts de qualité mais le rendu final est si pauvre. James (Rodriguez), (Steven) Nzonzi, (Yohan) Boli et rien », un constat signé d'Uri Levy, un journaliste qui suit les championnats du Golfe pour le site Baba Gol. « Effectivement, il y a de l'argent mais sincèrement, la première chose qui m'a plu et pour laquelle je suis venu ici, c'est parce que j'avais envie d'entraîner, d'être au milieu d'un stade et d'être avec des joueurs. C'est fait et je suis pour l'instant très content d'être là », confiait dernièrement Blanc, au micro de Canal+. Reste à savoir si le Français pourrait être menacé si la situation venait à continuer ainsi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.