Cette star du foot qui s'oppose à la VAR

Cette star du foot qui s'oppose à la VAR©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 27 juillet 2022 à 15h28

La VAR, ou assistance vidéo à l'arbitrage, est loin de plaire à tout le monde. Eden Hazard aimerait ainsi la voir disparaître, et il n'est pas le seul.



Si la VAR (Video assistant referee, ou assistance vidéo à l'arbitrage) fait toujours débat dans le football, on entend plus souvent les observateurs, les supporters, les dirigeants et certains entraîneurs donner leur avis sur cette évolution, mais moins les joueurs, qui sont pourtant les premiers concernés - avec les arbitres. Actuellement en tournée aux Etats-Unis avec le Real Madrid, Eden Hazard, qui a marqué son premier but avec le club merengue depuis 188 jours mardi, lors de la rencontre amicale face aux Mexicains de Club America à San Francisco (2-2), a accepté de donner son avis sur le sujet dans un entretien accordé à ESPN. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Belge n'est vraiment pas un grand fan de la VAR...

"Il nous manque cette joie quand on marque"

"Je n'aime pas tellement la VAR. Le fait que des arbitres fassent des erreurs, cela fait partie du football. Mais les gens n'arrêtent pas de se plaindre, alors qu'ils l'ont créée. Après un but, on attend. Il nous manque cette joie quand on marque. Maintenant, on est toujours là : « Oh attend, il y a le VAR ». Donc personnellement, je la supprimerais", a ainsi déclaré l'ancien Lillois. Mais il n'est pas le seul joueur à manifester son opposition à l'assistance vidéo à l'arbitrage, qui a notamment été introduite dans les championnats italien, allemand et portugais en 2017-2018, en Ligue 1 et en Liga l'année suivante puis en Premier League en 2019-2020.

Alcantara pas fan non plus

Joueur de Liverpool, Thiago Alcantara n'en raffole pas non plus et a même "toujours été contre. Et j'aimerais qu'il n'y en ait plus. Ça t'enlève l'essence du jeu. Ça enlève la roublardise, la malice, qui fait partie du football - tant que tu ne fais de mal à personne, évidemment. On fait des erreurs quand on joue. Les arbitres doivent en commettre aussi, parce qu'ils sont humains. Sans cette roublardise, de nombreuses actions mythiques de l'histoire du foot n'auraient pas existé. Et surtout, quand on marque, même si c'est un but du milieu de terrain, on doit attendre, et on peut nous le refuser...", avait déclaré l'international espagnol à L'Equipe l'an dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.