Bleus - Deschamps : ''Mbappé, Griezmann et Giroud nous ont permis d'être champions du monde''

Bleus - Deschamps : ''Mbappé, Griezmann et Giroud nous ont permis d'être champions du monde''©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 23 mars 2021 à 18h05

Les trois leaders d'attaque de l'équipe de France bénéficient d'une certaine avance, selon le sélectionneur.



Alors que le débat concernant le cas Karim Benzema refait surface depuis quelques jours, Didier Deschamps ne semble pas disposé à relancer la concurrence au sein de son groupe. S'il se félicite d'avoir « l'embarras du choix », le sélectionneur tricolore a laissé entendre qu'il y avait un noyau dur sur lequel il continue de s'appuyer et il n'est pas question de tout remettre en question.

Le trio d'attaque intouchable ?

Deschamps a foi en les joueurs qui l'ont mené sur le toit du moment, et en particulier ceux qui se produisent en attaque. Ainsi, il estime que le trio Mbappé, Griezmann et Giroud demeure indéboulonnable : « Je ne vais pas les dissocier du reste de l'équipe. Mais quand on regarde le nombre de buts et de passes décisives que représentent les trois, c'est ce qui a permis à l'équipe de France d'être championne du monde, a-t-il rappelé. Ils se connaissent, il y a des automatismes. Le vécu et l'expérience, c'est quelque chose d'important. À eux de maintenir ce niveau de performance ».

Deschamps « discute beaucoup » avec Mbappé

Le patron des Bleus n'a donc pas l'intention de faire des révolutions. En revanche, il est ouvert à des remaniements tactiques comme celui qui consiste à changer de poste à Mbappé. « Kylian a la capacité de jouer à tous les postes offensifs. Dans son club, aujourd'hui il est surtout utilisé dans une position à gauche, même s'il a pas mal de libertés. Parfois il joue dans l'axe, où il est aussi performant. À droite, il joue moins. J'en discute avec lui pour faire en sorte d'avoir son ressenti. Quand il est sur un côté, surtout à gauche, il a tendance à rentrer. Dans l'axe, il a tendance à aller sur son côté de prédilection, à gauche », a indiqué DD, avant de souligner que « ce n'est pas tant le positionnement de Kylian » dont il est question, « mais plus la complémentarité offensive, avec plus ou moins de tâches défensives ».

« On a trois objectifs à atteindre »

L'équipe de France a une année 2021 très chargée. Avoir des certitudes en vue de ce qui se présente est toujours intéressant. Par ailleurs, il n'est pas question non plus de se lamenter par rapport au calendrier. « Depuis ce que l'on est en train de vivre, depuis un an, avec le report de l'Euro, on se retrouve avec une année où il y a plusieurs objectifs, trois à atteindre. C'est de la haute compétition, les joueurs sont habitués et aiment ça. On ne va pas se plaindre ». La première étape commence mercredi avec le duel contre l'Ukraine à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.