Trump fan d'Arsenal, il flingue Wenger

Trump fan d'Arsenal, il flingue Wenger

6Medias, publié le jeudi 10 novembre 2016 à 16h43

"Wenger peut aller en enfer". La phrase serait signée du nouveau président américain Donald Trump.

Les internautes ont vu dans un gâteau à la gloire de son élection, une ressemblance avec l'entraîneur d'Arsenal, le club dont il est l'un des supporters. Pourtant, Trump est loin d'être fan du Français Arsène Wenger. "Arsenal doit être remanié. Et si le club manque d'argent, je suis prêt à payer un nouvel entraîneur pour 50 ans si Wenger part et laisse Arsenal en paix" , aurait déclaré selon Politica repris par Le Figaro le milliardaire, très remonté contre la gestion du club par Arsène Wenger depuis 1996.



Il parle de "clown" et de "mascarade". "Wenger a blessé tellement d'âmes dans le monde, dont la mienne... Cet homme conduit le club comme s'il lui appartenait et il fait ce qu'il veut avec» , aurait fustigé le nouveau locataire de la maison blanche, considérant que son club préféré est "devenu un sac de frappe pour toutes les équipes".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU