Sextape : un plaisantin voulait faire payer l'avocat de Benzema

Sextape : un plaisantin voulait faire payer l'avocat de Benzema©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 09 avril 2016 à 17h52

Nouvel épisode dans l'affaire de la sextape pour Karim Benzema. Son ancien avocat dit avoir été victime d'une tentative d'extorsion de fonds.



Maître Alain Jakubowicz dit avoir reçu un coup de téléphone suspect en début d'année.

"J'ai reçu un appel d'un type qui m'a dit qu'il était le procureur de la République de Versailles et qu'il pouvait classer l'affaire si on lui donnait de l'argent" explique l'avocat. Après quelques instants de doute, l'ancien conseil du footballeur a rapidement compris qu'il s'agissait d'une arnaque. Selon Le Progrès, le maître-chanteur lui demandait 80 000 euros alors que l'avocat indique qu'il n'y avait pas de somme précise. Maître Jakubowicz ne voit pas l'ombre de Mathieu Valbuena ou de ses proches dans cet appel mais plutôt l'initiative d'un "fou" ou d'un "désaxé". L'avocat, également président national de la Licra (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme) qui a vu les menaces et insultes se multiplier depuis qu'il a pris la défense de l'attaquant du Real Madrid, a déposé plainte pour "tentative d'extorsion de fonds". Une affaire dans l'affaire qui ne devrait pas perturber son ancien client. Car c'est désormais Maître Eric Dupond-Moretti qui gère la défense de Karim Benzema

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Sextape : un plaisantin voulait faire payer l'avocat de Benzema