Pogba doit "utiliser un peu plus son cerveau"

Pogba doit "utiliser un peu plus son cerveau"©Wochit

6Medias, publié le mercredi 25 juillet 2018 à 14h45

Ancien joueur emblématique de Manchester United, Paul Scholes n'est pas tendre avec celui qui pourrait le supplanter dans le coeur des fans du club, Paul Pogba.

"Il a besoin d'utiliser un peu plus son cerveau pour devenir un top joueur". C'est le conseil en forme de pique lancé via beIN Sports par Paul Scholes à son successeur au milieu de terrain de Manchester United, le tout récent champion du monde Paul Pogba.

Mécontent des performances du Français en Russie, l'ancienne gloire des Red Devils a ajouté dans une interview pour beIN Sports reprise par RMC Sport : "Je pense qu'il a besoin de trouver de la cohérence. Regardez son jeu. Il peut être brillant une semaine, puis pas bon la semaine suivante".



Paul Scholes estime que le N.6 des Bleus n'est bon "qu'un match sur trois ou quatre" depuis qu'il est retourné à l'été 2016 en Angleterre, racheté par le club de ses débuts 105 millions d'euros. Il était alors devenu le joueur le plus cher du monde après s'être révélé avec la Juventus Turin. Mais "si tu veux gagner le championnat, ce n'est pas suffisant. Il doit redevenir le joueur qu'il était à la Juve". Nul doute que le retraité anglais ne veut que du bien du joueur de 25 ans.

Même si Paul Scholes se montre dur avec Paul Pogba, il a aussi relevé ses qualités sur beIN Sports : "Il n'y a pas de doutes sur le fait qu'il a de vraies qualités. Il l'a montré pendant la Coupe du monde. C'est un garçon tellement fort. Il a une grande technique".

Jose Mourinho, son entraîneur, attend lui aussi un meilleur rendement de Paul Pogba, auteur de 6 buts et 10 passes décisives en 27 matchs de Premier League la saison dernière. Celui-ci a remarqué "la maturité", selon ses dires pour Russia Today, talent et la concentration de son milieu de terrain durant la Coupe du monde et il espère bien que le Français ne perdra pas ses deux qualités lors de ses vacances aux États-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.