Jesé, le "nouveau Ben Arfa" du PSG

Jesé, le "nouveau Ben Arfa" du PSG©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 16 décembre 2018 à 13h25

Comme Hatem Ben Arfa avant lui, Jesé doit se contenter des entraînements au PSG, où personne ne compte sur lui malgré toute sa bonne volonté.

"Le Ballon d'Or ? C'est encore loin, mais je ne l'écarte pas" : la confession remonte à 2014 et fait forcément sourire maintenant. À l'époque, Jesé était l'un des grands espoirs du football espagnol et du Real Madrid.

Quatre ans plus tard, l'attaquant de désormais 25 ans n'est même pas réserviste au PSG. L'Équipe revient sur sa situation ce dimanche.

Une situation qui n'est pas sans rappeler celle vécue par Hatem Ben Arfa ces deux dernières saisons au PSG. Comme l'international français, parti cet été à l'issue de son contrat après deux ans à la cave à Paris, l'Espagnol doit se contenter de séances d'entraînement avec ses coéquipiers. Le week-end venu, Jesé regarde les matchs du PSG à la télévision et ne joue même pas avec l'équipe réserve.

Les félicitations de Tuchel

Une situation ubuesque pour un joueur acheté 25 millions d'euros à l'été 2016 et dont le salaire est estimé à 400 000 euros bruts mensuels... Au club, son état d'esprit est pourtant loué, comme c'était aussi le cas pour Ben Arfa. Quand l'équipe est en déplacement, Jesé vient quand même s'entraîner, seul, lui qui n'a plus joué en match officiel pour le club de la capitale depuis le 14 décembre 2016 (14 matches, 2 buts au total), avant d'être prêté à Las Palmas puis Stoke, où il n'a pas non plus brillé.

Arrivé en surpoids à Paris, il s'est depuis adjoint les services d'un nutritionniste et a retrouvé un style de vie plus conforme à celui d'un joueur professionnel. L'Équipe raconte que Thomas Tuchel le félicite parfois lors des oppositions à l'entraînement et salue sa détermination. Mais l'entraîneur parisien ne semble pas être disposé pour autant à lui offrir du temps de jeu.

Un départ cet hiver ?

Il faut dire que Jesé n'a même pas de numéro de maillot depuis le début de la saison. Au contraire de Ben Arfa, qui a toujours affiché sa détermination à aller au bout de son contrat, il aspire à quitter Paris. Une porte de sortie s'est ouvert cet été avec un prêt du côté de Nantes, disposé à payer la moitié de son salaire et avec qui l'Espagnol avait trouvé un accord. Mais l'Équipe assure qu'Angelo Henrique, le directeur sportif parisien, a finalement mis son veto à ce transfert, au grand dam du joueur.

Désormais, Jesé espère toujours Paris cet hiver et compte sur un retour en Espagne pour rebondir. Et prouver qu'il peut retrouver le niveau qui était le sien il y a quelques années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.