Ballon d'Or : une légende belge tempère les ardeurs Griezmann et Mbappé

Ballon d'Or : une légende belge tempère les ardeurs Griezmann et Mbappé©Panoramic

6Medias, publié le samedi 20 octobre 2018 à 10h40

Dans une interview accordée au Parisien, l'ancienne légende belge Enzo Scifo s'est notamment exprimée sur le nom du futur Ballon d'or. L'ancien milieu de Monaco a son petit favori et tempère les ardeurs des candidats français.

Il a toujours gardé une relation particulière avec la France.

Enzo Scifo a fait les beaux jours de plusieurs clubs français, dont l'AS Monaco avec qui il a été champion de France en 1997. Depuis sa Belgique, il porte un regard bienveillant sur le championnat et ses joueurs bien qu'éloigné du monde du football depuis quelques années. Le Parisien l'a retrouvé pour un entretien sans langue de bois. Le Belge s'est notamment exprimé sur le Ballon d'Or et a un avis bien précis sur la question. S'il reconnait les qualités des prétendants français, Enzo Scifo estime toutefois que ceux-ci ne semblent pas encore prêts à recevoir la précieuse distinction. "Griezmann et Mbappé sont fantastiques, je suis fan", dit-il. "Mais il leur manque quelque chose. Je pense que Griezmann le sait lui-même. Et pour Mbappé, c'est peut-être un peu trop tôt", tempère l'ancien milieu de terrain.
Et si Enzo Scifo verrait bien Eden Hazard soulever le trophée, il le reconnait "je ferais preuve de chauvinisme". Il pense tout de même qu'il doit "figurer dans les trois ou quatre premiers". Mais son grand favori reste Cristiano Ronaldo. "À part (lui) je ne vois personne".



Henry, la bonne personne

Nommé quatre fois au Ballon d'or, Enzo Scifo a d'ailleurs terminé à une très belle sixième place en 1990. Il a aussi été élu meilleur jeune joueur de la Coupe du Monde 1986, où il avait terminé quatrième avec les Diables Rouges. L'occasion pour lui de revenir sur la dernière édition, et l'élimination des Belges face aux Bleus. "La Belgique n'a pas grand-chose à envier à la France, ça s'est joué à peu de chose (...) il y a une culture en France qu'on commence seulement à avoir en Belgique". Et d'ajouter. "Il n'y a pas une grande différence entre les deux équipes, juste une qui avait déjà été championne du monde".

Ancien joueur de Monaco avec qui il a inscrit 26 buts, Enzo Scifo a aussi commenté l'arrivée de Thierry Henry sur le Rocher. "Qui de mieux que lui pourrait s'occuper de Monaco ? Il connait la maison et a envie. En Belgique, il a laissé une très, très bonne impression". Il se dit par ailleurs "triste" de la situation d'Auxerre club dans lequel a joué aussi entre 1989 et 1991. Et espère pourquoi pas, de nouveau entrainer en France. "Je n'ai jamais caché que j'aimerais avoir une opportunité en France. J'ai toujours été sensible à ce pays..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.