Premier League (J15) - Mourinho : " Ce qui m'inquiète est que nous ne tuons pas le match "

Premier League (J15) - Mourinho : " Ce qui m'inquiète est que nous ne tuons pas le match "©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le lundi 28 décembre 2020 à 10h00

Ce dimanche soir, dans le cadre de la 15eme journée de Premier League, Tottenham a concédé le match nul sur la pelouse des Wolves (1-1). De quoi inquiéter José Mourinho.



Tottenham finit décidément bien mal cette année 2020. Leaders de Premier League il y a encore très peu de temps, les Spurs n'en finissent plus, depuis, de dégringoler au niveau du classement du championnat d'Angleterre. Désormais, le club londonien n'occupe que la 5eme position, à six longueurs de Liverpool. Pourtant, encore tout récemment, les deux formations se disputaient encore le leadership. Le premier des deux clubs à avoir craqué est donc Tottenham. La faute à une mauvaise série de quatre matchs sans victoire en Premier League. Le dernière succès des hommes de José Mourinho, dans le championnat d'Angleterre, remonte déjà au 6 décembre dernier. C'était alors contre Arsenal (2-0). Ce dimanche soir, dans le cadre de la 15eme journée de Premier League, les Spurs ont donc enregistré une nouvelle contre-performance, sur la pelouse des Wolves (1-1).

Ndombele avait pourtant ouvert le score

Dès la 1ere minute de jeu, Tottenham est parvenu à ouvrir le score, par l'intermédiaire du milieu de terrain français Tanguy Ndombele (24 ans), sur un bon service du défenseur gallois Ben Davies (27 ans). Pourtant, comme très souvent ces derniers temps, le club londonien s'est donc révélé incapable de tenir son résultat. A la 86eme minute de jeu, le milieu de terrain marocain Romain Saiss (30 ans), bien servi par l'attaquant portugais Pedro Neto (20 ans), en a donc profité pour égaliser. En conférence de presse d'après-match, José Mourinho a répondu à la question d'un journaliste qui lui demandait s'il était inquiet. L'entraîneur de Tottenham a donc ainsi répondu : « Oui, ça m'inquiète, mais je le répète, c'est plus le fait que nous marquons tôt et nous ne tuons pas le match. Bien sûr à Liverpool, c'est le poteau qui ne voulait pas que nous gagnions le match, mais tu ne t'attends pas à ce que Liverpool ait 5, 6 ou 7 chances d'inscrire 2, 3 ou 4 buts. Dans le match contre Crystal Palace par exemple, c'est le genre où, en marquant un but tôt, tu peux y aller et ça paraît simple. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.