Championship : Swansea ouvre une enquête pour des huées jugées racistes

Championship : Swansea ouvre une enquête pour des huées jugées racistes©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 31 décembre 2020 à 14h00

Après des sifflets jugés racistes durant sa rencontre de mercredi, le club gallois de Swansea a décidé d'ouvrir une enquête.



Swansea a décidé de ne pas tarder avant d'agir. En effet, le club gallois de football, actuel pensionnaire de Championship, soit la deuxième division anglaise, a pris la décision d'ouvrir une enquête, pour des faits supposés de sifflets jugés racistes. En effet, ces derniers seraient intervenus durant les quelques secondes qui ont précédé le coup d'envoi de la rencontre que le club a disputé pas plus tard que ce mercredi. A ce moment précis, les joueurs des différentes équipes disputant des matchs posent un genou à terre, en hommage au mouvement antiraciste « Black Lives Matter ». Cet hommage a débuté dès le mois de juin dernier, lorsque la Premier League a donné son autorisation officielle. Un genou à terre en mémoire, plus précisément, de George Floyd, un père de famille afro-américain, tué par un policier, alors qu'il était âgé de 46 ans, à la fin du mois de mai dernier, du côté de Minneapolis.

Des faits rapportés par les reporters de la BBC

Cet incident est intervenu avant la rencontre opposant Swansea et Reading. Finalement, à l'issue du coup de sifflet final, les deux équipes n'avaient ainsi pas réussi à se départager et se sont donc quittées sur un match nul et vierge (0-0). Dans la mesure où cette rencontre se jouait à huis-clos, en cette période de pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, ces sifflets ont été rapportés par les reporters de la BBC, qui ont confié les avoir entendus aux abords du Liberty Stadium. De son côté, à l'issue de la rencontre, Steve Cooper, le manager du club local, a réagi, admettant alors avoir bel et bien entendu « un peu de bruit », sans pour autant pouvoir affirmer de quoi il en retournait, tout simplement, avant d'ajouter, dans des propos rapportés par le quotidien sportif L'Equipe, sur son site internet officiel : « Trouvons de quoi il s'agissait exactement, mais nous continuerons à poser le genou à terre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.