Paris 2024 : Darmanin confirme la cérémonie d'ouverture sur la Seine

Aurélien Canot, Media365, publié le mardi 09 avril 2024 à 09h56

Après avoir confirmé dans les colonnes du Parisien ce mardi que la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 aurait bien lieu sur la Seine, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en dit davantage sur l'organisation et ce qu'elle implique.

En dépit des nombreuses rumeurs, grandissantes, qui voudraient que face à la complexité d'organiser l'événement, le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 pourrait se replier sur un plan B, il est toujours bel et bien prévu que la cérémonie d'ouverture du 26 juillet prochain ait lieu sur la Seine. Gérald Darmanin jure ce mardi dans les colonnes du Parisien que rien n'a changé dans ce sens. "C'est une bonne idée de maintenir cette cérémonie en bord de Seine", estime le ministre de l'Intérieur, qui croise les doigts pour que rien ne l'oblige à changer les plans au dernier moment. "Nous n'avons aucune menace terroriste caractérisée sur l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques. Donc il n'est pas question de remettre en cause cette organisation (...) Mais on se prépare à toutes les éventualités et c'est notre responsabilité. Il est certain que si nous avions des menaces caractérisées et imminentes, nous appliquerions les décisions que prendrait le président de la République." Par "décisions", le natif de Valenciennes entend "modulations possibles, notamment en termes de jauge d'accueil du public sur les bords de Seine." "Nous avons de nombreux scénarios possibles, en fonction de situations critiques. Cela fait trois ans que nous y travaillons", assure de toute façon l'ancien maire de Tourcoing forcé de démissionner dans le cadre de son contrat, et qui, en attendant, "travaille quotidiennement pour que cette cérémonie d'ouverture soit un moment de fierté française, comme l'a annoncé et souhaité le président de la République".

Près de 450 000 personnes attendues, "600 000 à surveiller" au total

Ce dernier sera d'ailleurs ravi d'apprendre que "tout le monde défilera". "C'est la preuve que nous travaillons en parfaite confiance avec le Comité international olympique. Aucune des 205 délégations ne refuse d'y participer, ni l'équipe américaine, ni l'équipe israélienne, ni l'équipe iranienne..., ce qui montre qu'on les rassure sur le plan de la sécurité." Il y aura donc foule, le 26 juillet prochain, sur la Seine. Au total, le ministre de l'Intérieur parle d'ailleurs de "600 000 personnes environ à surveiller". En réalité, ce sont près de 450 000 personnes qui assisteront à cette cérémonie d'ouverture qui devrait faire date et marquer les esprits de par son originalité et son décor. "222 000 personnes accéderont aux quais hauts. Ce sont des billets gratuits sur invitation des collectivités. Et il y a 200 000 personnes supplémentaires qui assisteront à cette cérémonie soit depuis des péniches, soit depuis des balcons. Enfin, il y aura 50 000 personnes dans les fan-zones de la Ville de Paris grâce à des écrans géants."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.