Gymnastique : Inculpé pour agression sexuelle, un ex-coach de Team USA se suicide

Gymnastique : Inculpé pour agression sexuelle, un ex-coach de Team USA se suicide©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le vendredi 26 février 2021 à 11h33

Ancien entraîneur de l'équipe américaine de gymnastique, John Geddert s'est suicidé le jour de son passage devant le tribunal. Il était visé par une vingtaine d'accusations d'agressions sexuelles et de trafic d'être humain.



"C'est la fin tragique d'une histoire tragique pour toutes les personnes impliquées." Voilà comment Dana Nessel, l'avocate générale de l'état du Michigan a évoqué la journée du jeudi 26 février. Elle était en charge du procès de John Geddert, un ancien entraîneur de l'équipe américaine de gymnastique accusé d'agressions sexuelles. Ce jeudi, il avait été inculpé pour 24 crimes avant de mettre fin à ses jours. Les chefs d'accusation étaient nombreux : trafic d'être humain, travail forcé, agression sexuelle de premier degré, agression sexuelle de deuxième degré, mensonge à une personne dépositaire de l'autorité publique. Alors qu'il devait être entendu dans l'après-midi, son corps sans vie a été retrouvé sur une aire d'autoroute.


Le sexagénaire était poursuivi pour abus physiques, émotionnels et sexuels par une vingtaine de jeunes femmes dont certaines étaient mineures au moment des faits. Sa technique d'enseignement aurait largement reposé sur la peur. Alors qu'il avait entraîné l'équipe américaine de gymnastique aux Jeux olympiques de Londres en 2012, John Geddert était aussi le propriétaire du Twistars USA Gymnastics club à Lansing. Ce lieu avait déjà été cité dans une autre affaire de viols qui avait secoué le monde de la gymnastique américaine. Le docteur Larry Nassar avait commencé à y travailler à la fin du XXeme siècle. Certaines des 265 agressions sexuelles de l'ancien médecin ont eu lieu dans ce club dont le propriétaire niait être au courant de ces faits. Depuis que ce dernier était aussi visé par des plaintes, il semblait que les deux hommes étaient en réalité complices. Inculpé, John Geddert a préféré se donner la mort plutôt que de répondre de ses agissements devant la justice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.