France : disparition tragique de "l'homme fusée"

France : disparition tragique de "l'homme fusée"©Capture Gentside
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 05 mai 2018 à 15h51

L'Alsacien François Gissy s'est tué ce samedi 5 mai lors d'une séance d'entraînement avec son vélo à moteur.

Ce devait être une banale séance d'entraînement sur ses terres, en Alsace. Habitué aux records de vitesse allongé sur son vélo-fusée, François Gissy s'est tué ce samedi 5 mai sur la piste de l'ancien terrain militaire de Munchhouse (Haut-Rhin).

Comme le rapporte Le Parisien, l'Alsacien a quitté la piste vers 7h55 sur son vélo propulsé par une fusée à péroxyde d'hydrogène. Selon les informations de l'Alsace et de France Bleu Alsace, les raisons de sa mort restent pour l'heure indéterminées. "L'homme fusée" s'est crashé contre un talus de terre.



François Gissy avait battu le record de vitesse homologué au Guinness record à 242 km/h, le 14 mai 2013, sur une piste de la BA132 à Munchhouse. En novembre 2014, il avait pulvérisé son propre record, en allant jusqu'à 333 kilomètres heures sur le circuit du Castellet (Var). Comme le rappelle Le Parisien, François Gissy était parfaitement conscient des risques qu'il prenait : "c'est pour cela que je suis couché sur le vélo, afin de procéder à un équilibrage des masses, confiait-il. La piste joue également un rôle très important, elle doit être vraiment lisse car s'il y a une bosse, je pourrais m'envoler. Le vélo est très léger." Les pompiers n'ont pas pu sauver le pilote de 35 ans, décédé sur place. Une enquête a été ouverte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.