Foot féminin : elles sont trois, il n'y a plus de gardienne, et pourtant, c'est le drame

Foot féminin : elles sont trois, il n'y a plus de gardienne, et pourtant, c'est le drame©Source 20Minutes.fr

Source 20Minutes.fr, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 08h35

C'était attendu, les valeureuses joueuses du club lituanien de Gintra Universidades n'ont pas fait le poids face au grand Barça en huitième de finale aller de la Ligue des champions féminine. Un bon 6-0 des familles, à l'image des joueuses de BIIK-Kazygurt, fessées 7-0 par l'OL au Kazakhstan.



Pourtant, Gintra aurait pu sauver l'honneur. Aurait dû, même, oserait-on dire, sur cette balle en profondeur sur laquelle la gardienne du club catalan se troue honteusement. Plus personne aux cages, les défenseures à la ramasse, et pourtant, cela n'empêche pas nos trois acolytes (oui elles sont trois à avoir fait le même appel) de se marcher sur les pieds au point de ne même pas arriver à tirer au but. La honte ? Oui, la honte.

 
45 commentaires - Foot féminin : elles sont trois, il n'y a plus de gardienne, et pourtant, c'est le drame
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]