12eme étape : Politt débloque son compteur, pas de changement au général

12eme étape : Politt débloque son compteur, pas de changement au général©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 08 juillet 2021 à 17h16

Nils Politt (Bora-Hansgrohe) a remporté jeudi en solitaire la 12eme étape du Tour de France, entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes (159,4 km). Le coureur allemand, qui n'avait encore jamais gagné, a placé une accélération tranchante à onze kilomètres de l'arrive alors que l'échappée du matin ne comptait plus que trois coureurs pour s'imposer en solitaire. Pas de changement au classement général.


Nils Politt enfin récompensé. Le coureur allemand de 27 ans qui ne comptait qu'un succès (sur une étape du Tour d'Allemagne en 2018) chez les professionnels a débloqué jeudi son compteur dans un Grand Tour. Le deuxième du Paris-Roubaix 2019 s'est en effet imposé jeudi, sur le Tour de France, en remportant en solitaire la 12eme étape de cette 108eme édition, entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes (159,4 km), pile le jour de l'abandon de son leader Peter Sagan. Présent dans l'échappée de treize coureurs qui s'était dessinée dès les premiers kilomètres de cette étape qui semblait promise à un sprint massif, Politt a bâti cette victoire de prestige en deux temps. Il a placé sa première accélération, à quarante kilomètres de l'arrivée alors que le groupe de tête comptait toujours treize coureurs, dont Julian Alaphilippe (trop juste dans le final et 9eme à l'arrivée) et le vétéran André Greipel, qui s'offre une nouvelle place d'honneur (6eme). Une attaque qui a permis à l'Allemand de se retrouver à l'avant en compagnie de l'Espagnol Imanor Erviti (Movistar), du jeune Australien Harry Sweeny (Lotto Soudal) et du rouleur suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ)

Politt n'avait pas toujours fait les bons choix avant jeudi

Un temps dans le coup pour la victoire finale lui aussi, Küng, incapable de tenir le rythme des trois hommes dans un léger faux-plat, a décroché et laissé ses trois camarades en découdre sans lui. Sa deuxième banderille, fatale à Sweeny et Erviti, le coureur connu avant tout comme un coureur de classiques l'a placé à onze kilomètres de la ligne d'arrivée. Après s'être volontairement laissé décrocher, le natif de Cologne, troisième cette saison de l'Etoile de Bessèges, a attaqué voie opposée sans qu'aucun de ses deux partenaires d'échappée ne réagisse à cette accélération dévastatrice. Pour le retour du Tour à Nîmes deux ans après le succès au sprint de Caleb Ewan, le jour de gloire est donc cette fois pour cet immense coureur d'1,92m qui n'avait pas toujours senti les bons coups depuis le début de cette carrière en dépit d'une envie indéniable et d'une générosité de tous les instants. Cette fois, il a joué le coup à merveille.




CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
12eme étape - Saint-Paul-Trois-Châteaux - Nîmes (159,4 km) - Jeudi 8 juillet 2021
1- Nils Politt (ALL/Bora-Hansgrohe) en 3h22'12
2- Imanol Erviti (ESP/Movistar) à 31"
3- Harry Sweeny (AUS/Lotto Soudal) mt
4- Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ) à 1'58"
5- Luka Mezgec (SLO/BikeExchange) à 2'06"
6- André Greipel (ALL/Israel Start-Up Nation) mt
7- Edward Theuns (BEL/Trek-Segafredo) mt
8- Brent Van Moer (BEL/Lotto Soudal) mt
9- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
10- Sergio Henao (COL/Qhubeka-NextHash) mt
...

Classement général après 12 étapes (sur 21)
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 47h22'13"
2- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 5'18''
3- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 5'32''
4- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 5'33''
5- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 5'58''
6- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 6'16''
7- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) à 6'30''
8- Enric Mas (ESP/Movistar) à 7'11''
9- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 9'29''
10- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 10'28''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.