Que deviens-tu, Jimmy Casper ?

Que deviens-tu, Jimmy Casper ?©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 07 octobre 2022 à 23h23

Facilement moqué, de par son patronyme, lorsqu'il passait à côté d'une arrivée où il était attendu, Jimmy Casper était un nom important du cyclisme français des années 2000. Son destin est devenu plus banal, mais pas forcément moins heureux.



Certains fans aguerris l'ont sans doute déjà reconnu dans un train. Jimmy Casper, un des 30 coureurs tricolores vainqueurs d'étape du Tour de France au 21eme siècle, en 2006 à Strasbourg, est devenu contrôleur SNCF. Ses explications (pour Le Quotidien du Sport) sont extrêmement simples, sans doute rafraîchissantes pour certains. Mais juste normales, au fond : "J'ai une compagne avec qui je préfère passer du temps que d'être sur une course. J'avais envie de trouver un boulot stable. Un jour, j'ai discuté avec Christian Mortier qui est l'ancien président du club de Montdidier, c'est un ancien cheminot qui m'a dit 'Pourquoi tu ne voudrais pas être contrôleur ?' Je me suis dit oui, pourquoi pas, donc j'ai suivi les démarches pour postuler et ça s'est fait comme ça."

Sprinteur retraité depuis 2012, il a ensuite dirigé l'équipe de l'armée de terre de 2015 à 2017. Puis il n'a pas trouvé de poste dans une équipe professionnelle : "Je voulais surtout une équipe pro, pas pour le prestige, mais parce que j'ai beaucoup moins de connaissances du monde amateur. Et j'ai toujours un peu de mal à donner des directives à des coureurs qui ne sont pas payés. Dans les équipes pro, chacun a son rôle défini, donc c'est super intéressant stratégiquement à mettre en place." Il regrette de ne pas avoir eu d'ouverture pour devenir directeur sportif, puis il s'est occupé des relations publiques lors de plusieurs Tours de France, gérant aussi la moto info sur d'autres courses. Le Picard continue de songer, des étoiles dans les yeux, à cette victoire de 2006 à la surprise générale. Mais n'en oubliez pas pour autant de composter votre titre de transport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.