Lotto-Soudal : Deux ans de plus pour Florian Vermeersch

Lotto-Soudal : Deux ans de plus pour Florian Vermeersch©Panoramic , Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 18 décembre 2021 à 18h22

Après avoir pris la deuxième place de Paris-Roubaix cette saison, le jeune coureur belge Florian Vermeersch a prolongé son contrat avec l'équipe Lotto-Soudal jusqu'en 2024.



Une prolongation est à signaler du côté de la formation Lotto-Soudal. L'équipe belge de premier plan a annoncé ce samedi, au cours de sa préparation en vue de la prochaine saison sur la Costa Blanca, en Espagne, avoir prolongé le contrat de Florian Vermeersch pour deux années supplémentaires, soit jusqu'en 2024. « Florian sera un élément important de notre équipe de classiques et c'est pourquoi nous sommes vraiment heureux qu'il croie fermement en notre projet », se félicite John Lelangue, directeur général de Lotto-Soudal, dans un communiqué. Auteur de sa première saison pleine comme coureur professionnel, Vermeersch peut se targuer d'avoir la confiance de ses dirigeants. Il s'agit d'une nouvelle étape pour lui dans la famille Lotto-Soudal, un an et demi après sa promotion dans le groupe professionnel. « En tant que jeune homme de 22 ans dans une équipe World Tour, vous n'avez pas toujours l'occasion de faire vos preuves immédiatement. Je suis vraiment heureux de pouvoir découvrir mes principales forces chez Lotto-Soudal, où j'ai été promu de l'équipe de développement », se réjouit-il.

Vermeersch veut progresser en contre-la-montre

Florian Vermeersch a signé le 3 octobre dernier sur son meilleur résultat en professionnel, avec une deuxième place sur « L'enfer du Nord », Paris-Roubaix. Après une course éprouvante, et courue dans des conditions difficiles, il avait alors devancé Mathieu van der Poel au sprint sans parvenir à couper la ligne en tête, pour le plus grand bonheur de Sonny Colbrelli. Très orienté classiques, il ambitionne de se perfectionner dans un autre domaine. « L'année prochaine, je ne me concentrerai pas seulement sur les classiques, je veux aussi améliorer mes compétences en contre-la-montre. Je pense que ces deux éléments peuvent être parfaitement combinés », justifie le médaillé de bronze des Mondiaux U23 du contre-la-montre en septembre dernier. Cette année, l'intéressé a également pris part à son premier Grand Tour, la Vuelta, avec comme meilleur résultat une 9eme place sur la deuxième étape.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.