Championnats d'Europe : Cosnefroy, le bronze heureux

Championnats d'Europe : Cosnefroy, le bronze heureux©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 13 septembre 2021 à 10h31

Troisième des Championnats d'Europe dimanche, Benoît Cosnefroy a "tout donné" mais n'a rien pu faire contre Colbrelli et Evenepoel. Le Normand repart toutefois de Trente satisfait.



Prévus l'an dernier à Trente, les Championnats d'Europe de cyclisme sur route, qui avaient dû être déplacés à Plouay en raison de la pandémie de Covid-19, ont bien eu lieu dans le nord-est de l'Italie cette année. Et comme en 2020, c'est un Italien qui a remporté la course en ligne dimanche, et un Français s'est de nouveau hissé sur le podium. L'an dernier, Giacomo Nizzolo avait devancé au sprint Arnaud Démare. Cette fois, c'est Sonny Colbrelli qui s'est imposé devant Remco Evenepoel, alors que Benoît Cosnefroy a pris la troisième place. "Je dis souvent que seule la gagne compte mais là, c'était une course de dingue, on a tout donné et remporter une médaille de cette manière, oui, ça a de la saveur", a apprécié le sélectionneur tricolore Thomas Voeckler, interrogé par L'Equipe.

"Il m'a manqué quelque chose"

S'il visait la gagne, le Cherbourgeois d'AG2R Citroën "préfère avoir une médaille que rien du tout. On venait chercher le titre avec l'équipe. J'ai tout donné mais je n'ai rien pu faire face à Colbrelli et Evenepoel. J'étais à fond et la sentence a été irrévocable dans la dernière montée. Il m'a manqué quelque chose. J'ai fait la course que je devais faire tout comme l'équipe de France. Félicitations à tous les mecs". Des coéquipiers que n'a pas manqué non plus de remercier Voeckler : "Quand on voit les noms, Madouas, Pinot, Bardet, Barguil, on peut se dire que ce n'était pas évident, une telle solidarité, pour des mecs qui courent habituellement pour des équipes de marque différente. Mais avec ces gars-là, je n'en doutais pas une seconde." Encourageant à quelques jours des Mondiaux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.