Jeep Elite (J8 et J11) : L'ASVEL facile face à Monaco, Dijon en profite pour se rapprocher

Jeep Elite (J8 et J11) : L'ASVEL facile face à Monaco, Dijon en profite pour se rapprocher©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le samedi 15 mai 2021 à 21h23

L'ASVEL s'est largement imposé face à Monaco dans un choc entre les deux futurs représentants de la Jeep Elite en Euroligue (92-68) et se rapproche au classement tout comme Dijon, vainqueur au Mans. Gravelines-Dunkerque a mis fin à sa série noire quand Châlons-Reims a confirmé.



Avant de se retrouver en Euroligue l'an prochain, l'ASVEL et Monaco se sont affrontés ce samedi à l'Astroballe en Jeep Elite. Et ce choc au sommet a tourné en faveur de la formation la plus expérimentée sur la scène continentale. Après une première période équilibrée, les joueurs de T.J. Parker ont pris le large pour s'imposer de plus de vingt points (92-68). Dans les rangs rhodaniens, l'axe Thomas Heurtel - Moustapha Fall s'est particulièrement illustré. Le meneur a inscrit 25 points et délivré six passes décisives quand l'intérieur a réalisé un solide double-double (27 points, 10 rebonds). L'apport défensif de ce dernier, 3 contres, a aussi fait la différence. Dans les rangs monégasques, la paire Rob Gray (18 points)-Mathias Lessort (14 points) n'a pas réussi à rivaliser.



Un 15-5 entre la fin du deuxième et le début du troisième quart-temps a tout changé. C'est à ce moment-là que l'ASVEL a entamé sa montée en puissance pour rapidement prendre plus de dix points d'avance et accroître son avance presque jusqu'au buzzer. Avant ces quelques minutes où le match a basculé, Monaco assumait son statut de leader de la Jeep Elite en rivalisant avec les Villeurbannais mais sans jamais prendre plus de cinq points d'avance. Désormais, cette position en tête du classement est menacée. Invaincue depuis presque deux mois, la Roca Team vient de s'incliner deux fois d'affilée. Une mauvaise série qui permet à Dijon mais surtout à l'ASVEL qui monte en puissance de réduire l'écart. Le course au titre, dont tous les critères ne sont pas encore connus, s'annonce riche en suspense et indécise entre les deux formations qui représenteront bientôt l'Hexagone dans la plus prestigieuse compétition européenne.

BASKET - JEEP ELITE / 8EME JOURNEE
Mercredi 7 octobre 2020
Strasbourg - Orléans : 97-91

Dimanche 22 novembre 2020
Boulogne-Levallois - Nanterre : 73-67

Samedi 12 décembre 2020
Cholet - Dijon : 83-73

Samedi 19 décembre 2020
Gravelines-Dunkerque - Châlons-Reims : 84-80

Vendredi 15 janvier 2021
Le Mans - Limoges : 91-68

Samedi 20 mars 2021
Pau-Lacq-Orthez - Roanne : 60-81

Dimanche 21 mars 2021
Chalon-sur-Saône - Le Portel : 89-75

Vendredi 14 mai 2021
Bourg-en-Bresse - Boulazac : 92-86 (ap)

Samedi 15 mai 2021
ASVEL - Monaco : 92-68

Dijon renverse Le Mans et maintient Monaco sous pression

Monaco battu pour la deuxième fois de suite, Dijon avait un coup à jouer à l'occasion de son déplacement au Mans dans un match en retard de la 11eme journée de Jeep Elite. Sur le parquet d'Antarès, c'est pourtant le MSB qui a pris le meilleur départ, menant avec jusqu'à dix points d'avance dans le premier quart-temps. Un ascendant que les coéquipiers de Vitto Brown (14 points) et Kaza Kajami-Keane (14 points, 5 passes) ont appuyé dans un deuxième quart-temps tout d'abord maîtrisé. Mais, menés de 19 points, les Dijonnais ont commencé à réagir avant la pause. Revenus à égalité dans le troisième quart-temps, les coéquipiers de Chase Simon (27 points) n'ont pris les commandes de la rencontre que dans les trois dernières minutes. Finissant bien plus fort, la JDA s'impose de six points (80-86) et se rapproche de Monaco au classement du championnat.

Gravelines-Dunkerque se réveille, Châlons-Reims sur sa lancée

Après neuf défaites consécutives, Gravelines-Dunkerque a renoué avec la victoire ! Le BCM est allé s'imposer sur le parquet de Nanterre à l'issue d'un match que le club nordiste a mené de bout en bout. Si les protégés de Pascal Donnadieu se sont accrochés, passant devant dans le deuxième quart-temps mais les coéquipiers de Johnny Berhanemeskel (17 points) ont pris un éclat au retour de la mi-temps avec jusqu'à douze points de retard. S'appuyant sur Briante Weber (19 points, 8 rebonds) et Aleksej Nikolic (15 points, 8 rebonds, 6 passes), le BCM a assuré dans les dix dernières minutes pour s'imposer de cinq points (67-72). Châlons-Reims, pour sa part, a signé un deuxième succès de suite dans un match à sens unique mais qui n'a pas été simple face à Roanne. Les coéquipiers de Joshiko Saibou (21 points) et Dominic Waters (13 points, 10 passes) n'ont jamais été menés au score mais ont dû terminer fort pour s'imposer de deux points (83-81), leur deuxième victoire consécutive.

BASKET - JEEP ELITE / 11EME JOURNEE
Samedi 19 décembre 2020
Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez : 94-71

Vendredi 12 février 2021
Le Portel - Boulogne-Levallois : 73-86
Orléans - Monaco : 85-86
ASVEL - Limoges : 84-75

Vendredi 23 avril 2021
Bourg-en-Bresse - Chalon-sur-Saône : 88-85
Boulazac - Cholet : 77-83

Samedi 15 mai 2021
Le Mans - Dijon : 80-86
Nanterre - Gravelines-Dunkerque : 67-72
Châlons-Reims - Roanne : 83-81

Vos réactions doivent respecter nos CGU.