Affaire Jacob Blake : LeBron James et la NBA ne comprennent pas l'absence de poursuites judiciaires

Affaire Jacob Blake : LeBron James et la NBA ne comprennent pas l'absence de poursuites judiciaires©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le mercredi 06 janvier 2021 à 12h00

Le policier ayant grièvement blessé Jacob Blake, un homme noir de 29 ans, depuis paralysé, ne sera pas poursuivi. Cette nouvelle a été largement commentée, en NBA notamment.



Une triste affaire qui continue encore de faire parler d'elle. Le dimanche 23 août dernier, Jacob Blake, un homme noir de 29 ans, avait alors reçu pas moins de sept balles dans le dos, tirés par un policier, du côté de Kenosha dans l'État du Wisconsin aux Etats-Unis. Grièvement blessé, cet Américain est aujourd'hui paralysé. A l'époque, cette nouvelle affaire, quelques semaines seulement après celle ayant entraîné la mort de George Floyd, avait fait beaucoup de bruits. Notamment au sein du sport national. Un mouvement de boycott historique avait d'ailleurs vu le jour. Le 26 août, la NBA avait même annulé pas moins de trois matchs, en guise de protestation. Ce mardi, il a été annoncé que le policier, auteur présumé de ces coups de feu, ne sera finalement pas poursuivi. Là encore, cette nouvelle n'a évidemment pas manqué de faire réagir. En NBA, LeBron James s'est exprimé sur le sujet.

Bucks : « Ces cas récurrents de recours excessif à la force doivent cesser »

Ce mardi soir, à l'issue de la victoire de sa franchise des Lakers de Los Angeles chez les Grizzlies de Memphis (92-94), dans le cadre de la saison régulière de NBA, la star américaine a ainsi notamment déclaré : « Apprendre ce qui s'est passé aujourd'hui a été un coup dur à encaisser au cœur et aux tripes. » Le joueur de 36 ans a continué en indiquant qu'il s'agissait donc là d'un véritable coup dur « pour chaque personne noire (...), mais aussi dans la communauté blanche, pour (les gens) qui voient des moments comme celui-ci se produire ». Plus tôt, LeBron James avait également relayé une citation de Martin Luther King : « Une loi injuste n'est pas du tout une loi », tout en ajoutant un cinglant « PAS DU TOUT !!! », lorsqu'il avait appris cette nouvelle. Certaines franchises ont aussi partagé leur réaction, par communiqué. C'est notamment le cas des Bucks de Milwaukee, basés justement dans le Wisconsin, et qui ont notamment déclaré : « Les Bucks condamnent fermement l'usage excessif de la force par les forces de l'ordre. L'année dernière a mis en lumière les injustices raciales auxquelles sont confrontées nos communautés afro-américaines et d'autres communautés marginalisées. Ces cas récurrents de recours excessif à la force doivent cesser. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.