LFB - ASVEL féminin : Cinq joueuses positives au Covid-19

LFB - ASVEL féminin : Cinq joueuses positives au Covid-19©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 22 septembre 2020 à 10h17

L'Equipe révèle ce mardi que les Villeurbannaises comptent désormais cinq joueuses positives au Covid-19 au sein de leur effectif. Ce qui pourrait fortement chambouler le début de saison des Rhodaniennes, mais pas uniquement.

Les joueuses des deux équipes ont bien fait d'insister pour ne pas que la finale de la Coupe de France entre Bourges et l'ASVEL, prévue vendredi soir dernier (20h45) sur le parquet de l'Accor Arena, soit maintenue. L'Equipe nous apprend en effet ce mardi, soit trois jours après l'annulation du match, que ce n'est plus seulement un cas de Covid-19 que présente l'ASVEL parmi ses joueuses, mais cinq. Notre confrère révèle que le club villeurbannais a découvert en début de semaine en prenant connaissance des résultats des derniers tests en date auxquels doivent se prêter chaque semaine les membres des clubs en vertu du protocole sanitaire en place que quatre nouveaux cas de joueuses positives au coronavirus étaient venus se greffer à celui déjà connu. Là aussi comme l'exige le protocole, ces quatre nouveaux cas venus porter le total de joueuses de l'ASVEL infectées à cinq vont obliger tout l'effectif rhodanien ainsi que son staff à s'isoler pendant sept jours (nouvelle durée en France pour une quarantaine). Une mauvaise nouvelle pour les championnes de France en titre alors que la saison de Ligue Féminine reprendra le week-end prochain.

La 1ere journée de LFB reportée ?

Si l'on s'en tient au calendrier initial, les protégées de Tony Parker aurait dû se rendre à Charnay samedi soir prochain (20h00) dans le cadre de la 1ere journée, puis recevoir Saint-Amand une semaine plus tard, le samedi 3 octobre (20h00, 2eme journée de LFB). Au-delà de perturber fortement les derniers jours de leur préparation, ces cinq cas positifs détectés lors des derniers tests devraient donc venir chambouler le début de saison des Villeurbannaises, et peut-être même celui de toutes les équipes. Le premier rendez-vous de l'ASVEL devrait ainsi être différé à la lecture de ces dernières nouvelles, et la 1ere journée éventuellement reportée intégralement dans le pire des cas. La semaine dernière à Paris, Valéry Demory et ses joueuses avaient en effet été en contact avec beaucoup de monde (ministres et dirigeants des hautes instances compris), et en particulier leurs adversaires berruyères, présentant elles-mêmes quelques jours plus tôt trois cas de joueuses, placées immédiatement en quarantaine. Il semble donc impossible d'imaginer que le premier match des Tangos, samedi à domicile contre La Roche-sur-Yon, soit donc davantage maintenu que celui de l'ASVEL à Charnay. Sacré prise de tête en perspective pour la LFB alors que le championnat n'a même pas encore repris ses droits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.