Euroligue (H/J23) : L'ASVEL tombe sur plus fort

Euroligue (H/J23) : L'ASVEL tombe sur plus fort©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 27 janvier 2022 à 22h52

Sans surprise, l'ASVEL, privée de nombreux joueurs, s'est inclinée 84-71 sur le parquet du FC Barcelone, deuxième de l'Euroligue, mais reste toujours en course pour le Top 8. Prochain match : mardi à Fenerbahce.


Quatrième défaite en cinq matchs d'Euroligue pour l'ASVEL. Ce jeudi, les champions de France n'ont rien pu faire sur le parquet de l'armada barcelonaise, actuelle deuxième du classement, et se sont inclinés 84-71. Une défaite qui aurait sans doute été plus lourde si les Blaugrana n'avaient pas levé le pied dans le dernier quart-temps. Sous les yeux de Tony Parker et Pep Guardiola, les Villeurbannais ont donné tout ce qu'ils avaient et n'ont pas été ridicules, mais sans David Lighty, Antoine Diot, Victor Wenbanyama ni William Howard, ils étaient trop diminués pour espérer mieux devant les 4466 spectateurs du Palau Blaugrana. Le FC Barcelone a d'ailleurs mené du début à la fin de cette rencontre. Porté par un Nikola Mirotic qui a marqué 7 de ses 16 points dans les sept premières minutes, le Barça a pris un bon départ (28-17, 10eme) et l'ASVEL n'a jamais réussi à revenir. Les hommes de TJ Parker ont mieux défendu dans le deuxième quart, mais à la mi-temps, ils étaient tout de même menés de quinze points (45-30).

20 points pour Fall

L'écart a grimpé jusqu'à +21 dans le troisième et jusqu'à +25 à six minutes de la fin, grâce notamment à Nicolas Laprovittola, qui a fini avec 20 points, et les Blaugrana ont donc décroché cette victoire tranquille, en se relâchant sur la fin (16-21 dans le dernier quart). En face, Youssoupha Fall (20pds, 7rbds) et Elie Okobo (17pts, 8pbds) ont tenu la baraque côté ASVEL, mais tous les autres joueurs ont fini avec moins de 10 points et le 3 sur 19 à 3 points (0/3 pour Jones) fait beaucoup de mal aux Villeurbannais également. Suite à cette treizième défaite en 22 matchs, le champion de France est treizième du classement, mais à une seule victoire de la huitième place, avant d'aller à Fenerbahçe (11eme) mardi. Vendredi, l'autre club français en lice en Euroligue affrontera un ogre espagnol : Monaco (et son nouveau président) reçoit le leader, le Real Madrid.

Les marqueurs villeurbannais : Okobo (17), Jones (4), Kahudi (2), Lacombe (2), Knight (8), Gist (4), Fall (20), Osetkowski (5), Antetokounmpo (9)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.