MotoGP - GP d'Australie : Quartararo déçu de ses qualifications

MotoGP - GP d'Australie : Quartararo déçu de ses qualifications©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 15 octobre 2022 à 15h30

Seulement cinquième sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie, derrière ses rivaux pour le titre, Fabio Quartararo regrette de ne pas pouvoir aller plus en qualifications.



Cinq pole positions l'an passé, une seule cette saison. Fabio Quartararo, sacré champion du monde de MotoGP l'an passé pour la première fois, est également en tête du championnat en 2022, à trois Grands Prix de la fin de la saison, mais le pilote français connait beaucoup moins de réussite lors des séances de qualifications. Dimanche, il partira cinquième sur la grille du Grand Prix d'Australie, alors que ses rivaux pour le titre Francesco Bagnaia et Aleix Espargaro s'élanceront respectivement troisième et quatrième. A l'issue de cette séance, le Niçois n'a pas caché sa frustration : « Je suis déçu parce que je donne tellement sur un tour et ce n'est jamais assez. J'ai l'expérience du passé pour savoir ce que c'est que de faire un tour rapide et là, je vais vraiment au-delà des limites. Dans mon tour rapide, j'ai perdu l'avant dans le virage 3. Chaque fois que nous faisons un bon tour, ce n'est jamais assez, donc c'est frustrant, mais honnêtement, la cinquième position, c'est bien. »

Quartararo n'a pas utilisé l'aspiration

Ce samedi, le pilote français n'a pas voulu s'aider de l'aspiration des autres pilotes, comme l'a fait Marc Marquez en roulant derrière Bagnaia, ce qui lui permettra de s'élancer en première ligne dimanche. « Ce n'est pas que je n'aime pas faire ça, c'est que chaque fois que je passe derrière quelqu'un, c'est difficile de réchauffer le pneu avant, alors que c'est très important, surtout sur cette piste. Donc, vous perdez 10 secondes dans un tour et le pneu avant n'est jamais prêt » Néanmoins, Fabio Quartararo, qui compte deux points sur Bagnaia au championnat et vingt sur Espargaro, ne veut pas s'abattre sur son sort et pense déjà à la course de dimanche. « Que faire quand on n'a que deux points d'avance ? Tu dois y aller et donner le meilleur de toi-même. À la fin, vous avez plus à perdre, mais vous avez beaucoup à gagner. Donc, vous devez vous pousser au maximum. » Objectif : être encore en tête du championnat dimanche soir, avant les deux dernières courses en Malaisie et à Valence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.