F1 - GP de Bahreïn : Ricciardo furieux contre la F1 après l'accident de Grosjean

F1 - GP de Bahreïn : Ricciardo furieux contre la F1 après l'accident de Grosjean©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 30 novembre 2020 à 11h13

Daniel Ricciardo, l'un des deux pilotes Renault, a fustigé le traitement médiatique de l'accident de Romain Grosjean (Haas) proposé par le promoteur de la F1 avant le second départ de la course. Pour lui, le respect des familles et notamment celle du Français s'imposait.


D'un naturel rieur et souriant, Daniel Ricciardo a naturellement rompu avec ses habitudes après le Grand Prix de Bahreïn remporté par Lewis Hamilton et dont on retiendra uniquement l'accident et l'instinct de survie de Romain Grosjean. Le soulagement d'abord a primé car la puissance de l'impact de la Haas du Français contre le rail, doublée de l'incendie quasi-immédiat de sa monoplace dont il a pu ressortir après 28 secondes dans les flammes, aurait pu faire craindre le pire. « Je suis tout d'abord heureux que Romain aille bien après l'incident, a dit l'Australien, sixième à l'arrivée d'une course interrompue pendant près d'une heure, pour réparer les rails détruits par le choc. Le résultat n'a pas tellement d'importance après cela et tout le reste passe un peu au second plan. Le voir s'extirper et s'éloigner de la scène était un soulagement et je lui souhaite un bon rétablissement. C'est l'essentiel aujourd'hui. » Comme chacun de ses autres collègues pilotes, l'une des deux figures de Renault a salué le miracle qui s'est produit sur le circuit de Sakhir.


Cependant, celui qui rejoindra l'écurie McLaren l'an prochain a également fustigé le traitement médiatique de la F1 au moment de l'accident et jusqu'au second départ de la course, soit pendant un laps de temps de près d'une heure. Le promoteur du Championnat du monde (Liberty Media) a en effet choisi de diffuser l'ensemble des images du crash dont la caméra embarquée de Romain Grosjean. Sur ce dernier angle de vue, le moment de l'impact a été coupé mais cela n'a pas empêché Daniel Ricciardo de s'emporter sur ce choix, très anxiogène selon lui, de montrer ces images en boucle dans les paddocks et le monde entier : « Je suis dégoûté et déçu de la F1 d'avoir montré ça comme ils l'ont fait et passé en boucle les images de l'incendie, de la voiture coupée en deux puis, comme si ça ne suffisait pas, sa caméra embarquée, a pesté le natif de Perth. Quel besoin de voir ça ? On reprend la course dans une heure, sa famille doit voir ça, nos familles doivent voir ça. C'est jouer avec les émotions de tout le monde, c'est injuste, ça n'est pas du divertissement. Ça m'a mis en colère, je le suis encore. Quelle mauvaise gestion ! Ça donnait l'impression d'être un jeu mais ça ne l'est pas. On a de la chance qu'il soit encore là, l'issue aurait pu être très différente. Montrer ça comme si on était à Hollywood, ça ne va pas. Peut-être au lendemain de la course, mais pas aujourd'hui. » Souffrant de brûlures aux mains, le Français avait été conduit à l'hôpital militaire de Manama, à une vingtaine de kilomètres du circuit. Selon les dernières informations parvenues ce lundi matin de son écurie, Romain Grosjean devrait pouvoir sortir dès mardi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.