F1 : Gasly et Ocon restent enthousiastes

F1 : Gasly et Ocon restent enthousiastes©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 28 février 2022 à 19h45

Les deux pilotes tricolores du paddock peuvent commencer à débriefer leurs premiers essais à Barcelone. Rien d'exceptionnel, surtout beaucoup de découverte et une invitation à ne surtout pas céder à une quelconque panique.



Pierre Gasly comme Esteban Ocon ont passé sans trop d'encombres les premiers essais de Barcelone la semaine dernière, mais avec encore pas mal d'inconnues comme tout le monde, avec les nouveaux règlements qui ont alourdi les monoplaces (40 kg supplémentaires, des jantes de 18" au lieu de 13") et simplifié l'aérodynamique. Le pilote AlphaTauri était "super excité, particulièrement avec cette nouvelle voiture, juste pour comprendre un peu plus comment ça fonctionne, avoir une sorte d'idée de comment mes sensations allaient être à l'intérieur" : "C'était vraiment bien et positif, j'étais confiant et ça répondait comme je le voulais. Bien sûr, il y a toujours beaucoup de choses à travailler, mais c'était un départ plaisant."

Ocon a "le dos bien en compote"

Son troisième et dernier jour a tout de même été marqué par un crash : "J'ai malheureusement endommagé la voiture, mais tester, c'est aussi chercher les limites. On a emmagasiné beaucoup de données importantes, on doit analyser tout ça avant les trois autres jours de test à Bahreïn." Ceux-ci auront lieu dans dix jours, du 10 au 12 mars, une semaine avant le premier Grand Prix de la saison au même endroit. Si Pierre Gasly a pris le huitième temps global de la première session en Catalogne (1'19"918, contre 1'19"138 pour Lewis Hamilton), c'était plus compliqué pour les Alpine, avec Fernando Alonso treizième et Esteban Ocon 19eme sur 21 (respectivement en 1'21"242 et 1'22"164).


Le Français, vainqueur l'an dernier en Hongrie, a répété dimanche soir sur France 3 que l'équipe n'était "pas encore focalisée sur la performance pure, c'est encore trop tôt pour déterminer la hiérarchie aux avant-postes" : "Toutes les voitures sautaient, personne ne s'y attendait. J'ai le dos bien en compote (sourire). Tout va bien, on a compris que ça tapait très fort et on a réduit ce phénomène, ça ne nous embêtera pas. Je me sens hyper bien, les patrons nous mettent une pression hyper positive, on ne peut que s'en réjouit. Les pilotes sont leur priorité (...) On veut gagner à nouveau et encore plus. Mon objectif et mon rêve, c'est d'être champion du monde, donc il y a encore beaucoup à faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.