Mondiaux 2022 : Cheptegei garde son titre sur 10 000m, Gressier termine onzième

Mondiaux 2022 : Cheptegei garde son titre sur 10 000m, Gressier termine onzième©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 17 juillet 2022 à 22h50

Tenant du titre et vice-champion olympique du 10 000m à Tokyo l'an passé, Joshua Cheptegei a remporté l'or sur la distance ce dimanche à Eugene. Jimmy Gressier, quant à lui, prend la 11eme place.



Joshua Cheptegei prend sa revanche et garde son titre. Médaillé d'argent du 10 000m à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo l'été dernier, l'Ougandais a remporté le titre de champion du monde de la distance sur la piste du Hayward Field d'Eugene. Pendant la première moitié de la course, les principaux candidats au podium se sont toisés mais la bataille pour les médailles a réellement démarré à l'approche du dernier kilomètre sous l'impulsion de Selemon Barega. L'Ethiopien, vainqueur de la médaille d'or à Tokyo, a toutefois présumé de ses forces. Dans le dernier tour, Joshua Cheptegei l'a défié et c'est l'Ougandais qui a eu le dernier mot. Coupant la ligne d'arrivée en 27'27''43, il remporte pour la deuxième fois consécutive le 10 000m des championnats du monde. Le Kenyan Stanley Waithaka Mburu (27'27''90) et un autre Ougandais, Jacob Kiplimo (27'27''97) complètent le podium. Selemon Barega, quant à lui, prend la cinquième place derrière l'Américain Grant Fisher, qui termine au pied du podium devant son public.

Gressier aux portes du Top 10

S'il n'espérait pas un podium, Jimmy Gressier comptait finir premier Européen de cette finale. S'il a pu tenir dans la foulée des leaders jusqu'au dernier kilomètre, le Tricolore prend la onzième place en 27'44''55 derrière le Belge Isaac Kimeli (27'43''50). « Je ne suis pas satisfait du temps, ce n'est pas mon niveau, a confié le Français à l'issue de la course au micro de France Télévisions. C'était une course de championnats, ça a accéléré au fur et à mesure. Au bout de cinq kilomètres, c'était assez lent. J'avais de bonnes jambes, je n'étais pas spécialement dans le dur. Avant ces championnats, les séances d'entraînement ont été bonnes mais je pense qu'elles ont été trop bonnes. J'arrive ici un peu fatigué mentalement. Quand il faut me faire mal, je n'y arrive pas tant que ça. Je vais bien me reposer, prendre quelques jours de vacances, essayer d'aller moins vite en séance pour garder de la fraîcheur pour la compétition. Je pense que ce que je fais à l'entraînement ne reflète pas le niveau que j'ai aujourd'hui. J'apprends, je suis tout jeune. J'arrive sur la distance cette année, je vais apprendre de jour en jour. J'ai la chance de participer à des compétitions comme celle-là. Il va falloir ça comme une prendre expérience. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.