Championnats d'Europe : Mayer pas sûr d'y être

Championnats d'Europe : Mayer pas sûr d'y être©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 26 juillet 2022 à 10h34

Sacré champion du monde du décathlon dimanche, Kevin Mayer est incertain pour les championnats d'Europe de Munich le mois prochain, car il n'a pas l'habitude d'enchaîner deux décathlons en si peu de temps.


L'équipe de France d'athlétisme pourra-t-elle compter sur son meilleur représentant lors des championnats d'Europe de Munich, qui se tiendront du 15 au 21 août ? Rien n'est encore certain... Kevin Mayer, sacré champion du monde du décathlon ce dimanche à Eugene, n'est pas sûr de faire le déplacement en Allemagne, en raison d'un problème de timing. En effet, le champion de 30 ans n'est pas habitué à faire beaucoup de décathlons en dehors des gros championnats, et celui de Eugene était d'ailleurs son premier depuis celui des JO de Tokyo. Or, participer aux championnats d'Europe lui imposerait de faire deux décathlons en un peu plus de trois semaines. Celui de Munich est en effet prévu dès le début des Championnats, les 15 et 16 août. Touché au tendon d'Achille durant l'hiver, Kevin Mayer prendra-t-il le risque d'enchaîner ?

Le prochain Euro... après les JO

Son entraîneur Alexander Bonacoris affirme dans L'Equipe que c'est le double champion qui décidera. « On en a parlé entre nous avant le déca, pendant, pas encore après. Ce n'est pas inenvisageable. Il faut voir dans quel état physique il ressort du déca. L'objectif n°1 c'était d'arriver ici (à Eugene, ndlr) sans blessure inquiétante et d'en repartir sans rien aggraver, ce qu'il a fait a priori. Munich, c'est lui qui décidera. On en discutera, ce n'est pas omis. » Même s'il a déjà été sacré champion d'Europe en salle de l'heptathlon, en 2017 et 2021, Kevin Mayer n'a pas encore remporté le titre européen en plein air. En 2012, il avait fait zéro à la longueur et avait abandonné, en 2014 il avait décroché la médaille d'argent derrière le Biélorusse Andrei Krauchanka en battant son record personnel, et en 2018 il avait de nouveau fait zéro à la longueur et abandonné. Les « Europe » de Munich sont donc une belle occasion de décrocher enfin la médaille d'or, lui qui a une belle marge sur les autres Européens. Dimanche dans l'Oregon, le deuxième Européen, l'Allemand Niklas Kaul, a fini sixième, et le troisième, l'Estonien Maicel Uibo, a fini septième. L'année prochaine, ce seront de nouveau des Mondiaux qui seront au programme, à Budapest, alors que le prochain Euro aura lieu en 2024 à Rome après les Jeux Olympiques de Paris, l'immense objectif de sa carrière.

Mayer assure être forfait « à 99% »

Revenu d'Eugene ce lundi auréolé de son deuxième titre de champion du monde, Kevin Mayer n'a pas échappé à une question au sujet de sa potentielle absence lors des championnats d'Europe. Le recordman du monde du décathlon n'a pas hésité à confirmer que faire le déplacement à Munich en août prochain n'était pas au programme, évoquant une très forte probabilité de forfait. « Ce serait dangereux de me rendre là-bas, avec le risque de se blesser, a confié le seul médaillé français lors des championnats du monde. Les gros objectifs arrivent dans un an avec les Mondiaux et les Jeux dans deux ans. Je suis sûr à 99% de ne pas aller à Munich. » C'est donc sans un de ses leaders qu'une équipe de France élargie et parfois rajeunie ira à l'Olympiastadion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.