Le PSG en guerre contre une chanteuse britannique

Le PSG en guerre contre une chanteuse britannique©Capture Twitter M.I.A
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 12 janvier 2016 à 00h00

Dans son dernier clip "Borders", dédié aux migrants, la rappeuse britannique M.I.A arbore fièrement le maillot du PSG. Problème : le sponsor du club "Fly Emirates" a été transformé en "Fly Pirates".

Une modification qui n'a pas plu aux dirigeants du club parisien. Dans un courrier daté du 14 décembre adressé à la chanteuse, le directeur général du PSG réclame le retrait rapide des images la montrant avec le maillot du club. En réponse à cette lettre, M.I.A s'est empressée de publier le fameux courrier sur son compte Twitter et d'ironiser : "Il y a donc une affaire M.I.A. contre Paris SG. Dégoûtant". Le directeur général du club y évoque "une source de discrédit pour le club" et "un préjudice économique et d'image" tout en se réservant "le droit d'entamer toute procédure, y compris judiciaire, si besoin, pour défendre nos intérêts".
Peu après la publication de la lettre du PSG, la chanteuse engagée, pas disposée à accéder à la demande du club parisien, en a remis une couche en publiant sur son compte Twitter une photo d'elle avec le maillot détourné. Dans le clip "Borders", M.I.A dénonce le sort des migrants en se mettant en scène au milieu des réfugiés lors de leur périple pour rejoindre l'Europe. Le PSG a indiqué que cette lettre adressée à la chanteuse était une procédure classique lorsque quelqu'un touche à l'image du club ou à ses sponsors.

 
29 commentaires - Le PSG en guerre contre une chanteuse britannique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]