Jets de pétards : le coup de gueule de Philippe Piat, président de l'UNFP

Jets de pétards : le coup de gueule de Philippe Piat, président de l'UNFP ©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 04 décembre 2016 à 20h55

Indigné par les événements qui ont émaillé la rencontre de samedi entre Metz et Lyon, le président de l'UNFP, Phillippe Piat, a poussé un coup de gueule retentissant au micro de RMC ce dimanche, appelant à des sanctions majeures.

"Il y a un ras-le-bol parce que ça commence à s'amplifier ces agressions contre les joueurs" a réagi Phillippe Piat, président de l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) sur RMC ce dimanche. Victime de jets de pétards durant le match qui opposait Lyon à Metz samedi dernier, le gardien Anthony Lopes a en effet été évacué d'urgence, et souffrirait d'une "surdité traumatique", même si elle "n'aura aucune conséquence sur avenir", a déclaré le joueur sur son compte Instagram.

Le match, d'abord interrompu, a été définitivement suspendu, et pourrait se terminer devant les tribunaux.

"Il y a une éducation à faire"

Pour Philippe Piat, "il y a des associations de supporters qui souhaitent être plus qu'entendues et faire partie des instances du foot. Mais avant de pourquoi pas les intégrer, il faut que ce genre de choses s'arrêtent. Elles doivent montrer qu'elles peuvent avoir de l'impact et une capacité à contrôler les supporters pour éviter ces choses qui deviennent inacceptables", s'est-il indigné sur RMC. "Elles doivent agir maintenant. On ne peut plus accepter que l'intégrité des joueurs soit mise en danger. Il y a une éducation à faire, ça ne peut pas durer comme ça."

 
12 commentaires - Jets de pétards : le coup de gueule de Philippe Piat, président de l'UNFP
  • Je suis supporter Lyonnais certes mais à la vue des évènements, voir des post dévier sur Aulas dans ce cas précis montre l'importance du problème dans certains esprits ! Il était évident dès les incidents que le match ne pouvait pas reprendre pour des raisons de sécurité évidentes ! L'annonce du Speaker n'était faite que pour calmer les tribunes, permettre la mise en place des moyens pour assurer la sortie du Stade et mettre en place le filtrage pour arrêter les coupables.
    Perso, je suis pour rejouer le match à huis clos ou terrain neutre mais le club de Metz doit aussi être sanctionné car il est garant de la sécurité dans son stade et la dangerosité du groupe de supporters impliqué, tous plus ou moins complices, est connu depuis longtemps. De fait, il y a à minima négligence, complaisance ou connivence pour que plusieurs pétards relativement gros puissent être introduits dans cette tribune.
    De fait, y compris à Lyon, même si je trouve les fouilles plus poussées que dans d'autres stades, Il y a clairement une loi du silence ou de la minimisation sur ce type d' incidents et sur les supporters généralement fortement politisés ( toutes les banderoles des noms et les écharpes de ces groupes contiennent des symboles plus ou moins masqués explicites) qui les provoquent :
    - les dirigeants de club qui accordent une certaine liberté en regardant ailleurs voire trouvent des excuses à ces pseudo supporters
    - les médias qui effectivement protègent certains clubs : ex, hier soir sur l'équipe tv, D Roustan a cité un jet de ciseaux sur Olmeta sans vouloir citer de nom. C''était à Geoffroy Guichard dans un derby dans les années 90, image passée en direct sur Canal. Alors pourquoi le taire ? idem quand les médias demandaient le retour des ultras au parc alors même qu'il y avait une affaire en cours concernant la mort d'une personne qui a été jugée la semaine dernière. Et probablement aussi sur des incidents impliquant des "lyonnais".

  • Je vais être net et sans bavure '' match perdu pour Metz '' .....!!!

    C'est idiot car les joueurs et bons supporters ne sont pas responsable des agissements de certains imbéciles et le mot est faible

  • Cela n'excuse en rien les jets de pétards mais jusqu'ici tant que ceux ci étaient fait au PsG, marseille'et même à l' OL, personne ne trouvait rien à y rédire. ..mais la Metz un petit club est le parfait coupable désigné. .. sanction exemplaire. Pour rappel qui'a perdu ses'doigts avec des petards.... un pompier a Gerland. ? Curieusement on a pas entendu Mr Aulas ?.alors oui quand on joue le,mercredi en ligue des champions et que l'on n'est pas dans un bon jour, mené 1 à 0 ...on peut légitimement s'interroger sur le comportement du président de l'OL

    Vous manquez vraiment de perspicacité. En fait, c'est JM Aulas lui-même qui a jeté les pétards. C'est pour cela

    il y a un vrai problème avec les supporters messins, à quelques heures du match dans ma ville, ils avaient ravagé le centre-ville. Ce sont de vrais crétins, et si ce club est incapable d'assurer la sécurité des joueurs a minima en fouillant ses supporters, il doit être lourdement sanctionné.

  • Il n'est pas à la retraite depuis le temps cet homme?

  • les sans dents soyer encore + nombreux
    a frequenter les stads

    Et vous apprenez à écrire en français

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]