Mathilde Ngijol Carré, la championne que la France attend ?

Mathilde Ngijol Carré, la championne que la France attend ?©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 24 septembre 2021 à 13h20

Première gagnante française des Petits As depuis 37 ans, Mathilde Ngijol Carré, bientôt 14 ans, a déjà tout d'une grande. Mais la Francilienne, qui s'entraîne désormais en Espagne, ne s'enflamme pas.



On ne va pas aller trop vite en besogne. Mais la tentation est grande. Car Mathilde Ngijol Carré est devenue, le 12 septembre dernier, la première Française à remporter le fameux tournoi des Petits As depuis 37 ans, et le succès d'Emmanuelle Derly en 1984. Tournoi mondial des moins de 14 ans, la mythique épreuve de Tarbes a accueilli nombres de futures stars du tennis, comme Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray, Gaël Monfils et Richard Gasquet ou encore Martina Hingis, Justine Henin, Mary Pierce et Amélie Mauresmo chez les dames. Opposée en finale à l'Israélienne Mika Buchnik, Ngijol Carré, d'abord prise par la pression, s'est finalement imposée en trois manches (4-6, 6-2, 6-1). Originaire du Val-de-Marne, celle qui mesure 1,82m a ensuite remercié tout le monde, comme une pro, s'exprimant même en anglais pour saluer la prestation de son adversaire.

"Je suis fière mais pas encore satisfaite"

Et la Francilienne, qui s'apprête à fêter son 14e anniversaire, espère bientôt devenir trilingue. Car elle a rejoint l'Espagne et la Barcelona Total Tennis, une académie dont Francisco Roig, l'un des coachs de Nadal, est à l'origine de la création en 2004. En Catalogne, elle vit au sein d'une famille d'accueil et devrait bientôt maîtriser aussi l'espagnol. Mais c'est avant tout pour le tennis que cette fan de Serena Williams, a franchi les Pyrénées, et les conditions de jeu. "Les séances sont plus physiques, on va s'entraîner dehors tout le temps, même l'hiver, confie-t-elle au Parisien, avant d'évoquer son avenir. Je suis fière mais pas encore satisfaite. Je vise plus haut : le circuit ITF junior, puis le circuit pro." Si la licenciée du Tennis Club de Paris travaille déjà avec un coach mental et une psychologue du sport, elle ne veut pas s'enflammer et garde la tête froide. Surtout que remporter les Petits As n'est pas toujours une réussite. Le Français Rayane Roumane, vainqueur du tournoi en 2014, n'a pas encore percé et occupe le 496e rang mondial à 21 ans. Et une pression excessive dès le plus jeune âge peut s'avérer néfaste, comme le confiait récemment Richard Gasquet, lui qui avait fait la une de Tennis Magazine à l'âge de 9 ans avec le titre suivant : "Le champion que la France attend ?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.