Wimbledon : Les Russes et les Biélorusses exclus, l'ATP mécontente

Wimbledon : Les Russes et les Biélorusses exclus, l'ATP mécontente©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 20 avril 2022 à 16h52

Comme l'avaient révélé Sportico et le New York Times ce mercredi matin, les organisateurs du tournoi de Wimbledon ont bel et bien décidé de refuser l'accès au tournoi du Grand Chelem (ainsi qu'aux autres tournois britanniques estivaux) aux joueurs et joueuses russes et biélorusses. A moins que la situation géo-politique ne change drastiquement d'ici le mois de juin.


La rumeur était donc fondée ! Comme le révélaient ce mercredi matin Sportico et The New York Times, il n'y aura bel et bien pas de joueurs et joueuses russes et biélorusses à Wimbledon cette année, ni lors des autres tournois britanniques sur gazon ! Les organisateurs ont annoncé leur décision dans l'après-midi, et elle est irrévocable, à moins que la situation en Ukraine ne change drastiquement d'ici le mois de juin. Après la non-vaccination contre le coronavirus qui a empêché Novak Djokovic (notamment) de disputer l'Open d'Australie, c'est donc un autre événement non sportif qui va priver des joueurs et joueuses du tournoi du Grand Chelem le plus prestigieux de la saison. Roland-Garros et l'US Open n'ont quant à eux pas pris (encore ?) de telles dispositions. Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février, les instances du tennis avaient privé la Russie et la Biélorussie de Coupe Davis et de Billie Jean King Cup, et avaient retiré du classement le drapeau des joueurs concernés. Mais Wimbledon a décidé d'aller bien plus loin, et Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Karen Khachanov, Aslan Karatsev, Ilya Ivashka (pour ne citer que les joueurs du Top 100) seront donc privés du tournoi, tout comme Aryna Sabalenka, Anastasia Pavlyuchenkova, Victoria Azarenka, Daria Kasatkina, Veronika Kudermetova, Liudmila Samsonova, Ekaterina Alexandrova, Aliaksandra Sasnovich, Varvara Gracheva, Anna Kalinskaya, Kamilla Rakhimova et Vera Zvonareva chez les femmes. Quel coup de tonnerre ! Cette décision n'a en tout cas pas plu à l'ATP, qui l'a fait savoir dans un communiqué.

Communiqué des organisateurs de Wimbledon :
"Au nom du All England Club et du comité de gestion du tournoi, nous souhaitons exprimer notre soutien continu à tous ceux qui sont touchés par le conflit en Ukraine en ces temps choquants et pénibles. Nous partageons la condamnation universelle des actions illégales de la Russie et avons soigneusement examiné la situation dans le contexte de nos devoirs envers les joueurs, envers notre communauté et envers le public britannique au sens large en tant qu'institution sportive britannique. Nous avons également pris en compte les directives établies par le gouvernement britannique spécifiquement en ce qui concerne les organismes et événements sportifs. Compte tenu du profil du tournoi de Wimbledon au Royaume-Uni et dans le monde, il est de notre responsabilité de jouer notre rôle dans les efforts généralisés du gouvernement, de l'industrie, des institutions sportives et créatives pour limiter l'influence mondiale de la Russie par les moyens les plus puissants possibles. Dans les circonstances d'une telle agression militaire injustifiée et sans précédent, il serait inacceptable que le régime russe tire des avantages de la participation de joueurs russes ou biélorusses au tournoi. C'est donc avec un profond regret que nous avons l'intention de refuser les inscriptions de joueurs russes et biélorusses au tournoi 2022.

Ian Hewitt, président du All England Club, a commenté : « Nous reconnaissons que c'est dur pour les personnes concernées, et c'est avec tristesse qu'elles souffriront des actions des dirigeants du régime russe. Nous avons très soigneusement examiné les mesures alternatives qui pourraient être prises dans le cadre des directives du gouvernement britannique, mais, compte tenu de l'environnement très médiatisé du tournoi, de l'importance de ne pas autoriser le sport à être utilisé pour promouvoir le régime russe et de nos préoccupations plus larges pour le public et la sécurité des joueurs (y compris la famille), nous ne pensons pas qu'il soit possible de procéder sur une autre base lors du tournoi. » Si les circonstances changent sensiblement d'ici juin, nous en tiendrons compte et réagirons en conséquence. Nous saluons également la décision de la LTA de refuser les inscriptions de joueurs russes et biélorusses aux événements britanniques afin de garantir que le tennis britannique adopte une approche cohérente tout au long de l'été."

Communiqué de l'ATP :
« Nous condamnons fermement l'invasion répréhensible de l'Ukraine par la Russie et sommes solidaires avec les millions d'innocents touchés par la guerre en cours. Notre sport est fier de fonctionner selon les principes fondamentaux du mérite et de l'équité, où les joueurs concourent en tant qu'individus pour gagner leur place dans des tournois basés sur le classement ATP. Nous pensons que la décision unilatérale d'aujourd'hui de Wimbledon et de la LTA d'exclure les joueurs de Russie et de Biélorussie du tournoi britannique sur gazon de cette année est injuste et a le potentiel de créer un précédent dommageable pour le jeu. La discrimination basée sur la nationalité constitue également une violation de notre accord avec Wimbledon qui stipule que l'entrée des joueurs est uniquement basée sur le classement ATP. Tout plan d'action en réponse à cette décision sera désormais évalué en consultation avec notre conseil d'administration et nos membres du conseil. Il est important de souligner que les joueurs de Russie et de Biélorussie continueront d'être autorisés à participer aux événements ATP sous un drapeau neutre, une position qui a jusqu'à présent été partagée par le tennis professionnel. En parallèle, nous poursuivrons notre soutien humanitaire conjoint à l'Ukraine dans le cadre de Tennis Plays for Peace. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.