US Open : Le plaidoyer pour le vaccin de Murray

US Open : Le plaidoyer pour le vaccin de Murray©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 30 août 2021 à 13h05

Vacciné contre le Covid, comme la moitié des joueurs du circuit selon l'ATP, Andy Murray espère qu'ils vont être de plus en plus nombreux à l'imiter.



Lors de l'US Open, qui débute lundi, tous les spectateurs âgés de 12 ans ou plus devront présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19 pour pouvoir accéder au tournoi. Et ce alors que de nombreux joueurs présents à New York ne sont pas vaccinés... C'est le cas de Gilles Simon, dont l'entraîneur a été testé positif au coronavirus. Considéré comme un cas contact, le Français doit rester bloqué dix jours à l'hôtel, comme il l'a confié à L'Equipe. Il n'avait pas voulu se faire vacciner, tout comme Stefanos Tsitsipas, qui s'en expliqué il y a deux semaines à Cincinnati. "Personne ne m'a rien dit. Et personne n'a dit qu'il était obligatoire de se faire vacciner. A un moment, je devrais le faire, j'en suis sûr, mais jusqu'à présent ce n'est pas une obligation d'être vacciné pour jouer. Donc je ne l'ai pas fait, non", déclarait ainsi le Grec.

"La responsabilité de ne pas faire courir de risques aux gens"

Andy Murray s'est lui fait vacciner, et il espère que les autres joueurs vont en faire de même. "Si on se fait vacciner, c'est parce qu'on veut faire attention à un plus large public. En tant que joueurs qui traversons le monde, on a la responsabilité de ne pas faire courir de risques aux gens. Je suis heureux d'être vacciné, et j'espère que d'autres joueurs vont le faire dans les mois à venir", a ainsi lâché l'Ecossais en conférence de presse. Et si Rafael Nadal et Roger Federer sont eux aussi favorables à la vaccination, Novak Djokovic espère lui qu'elle ne deviendra pas obligatoire et refuse toujours de dire s'il a été vacciné. Selon Murray, "beaucoup de joueurs" du circuit ne le sont d'ailleurs pas. D'après l'ATP, ils seraient un tout petit plus de 50% à avoir été vaccinés, un chiffre légèrement inférieur à 50% sur le circuit féminin à en croire la WTA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.