US Open (H/Finale) : Alcaraz s'offre Ruud et remporte son premier titre du Grand Chelem

US Open (H/Finale) : Alcaraz s'offre Ruud et remporte son premier titre du Grand Chelem©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le lundi 12 septembre 2022 à 01h41

Ce dimanche, Carlos Alcaraz a remporté l'US Open en dominant en finale Casper Ruud en quatre sets (6-4, 2-6, 7-6, 6-3) et 3h23 de jeu. Vainqueur à 19 ans de son premier titre en Grand Chelem, l'Espagnol deviendra ce lundi le plus jeune numéro un mondial de l'histoire.



Un moment d'histoire. Ce 11 septembre 2022, à New York, les nombreux spectateurs présents dans les travées du Arthur Ashe Stadium ont assisté à l'avènement sur le court d'un nouveau roi. En effet, vainqueur en finale de l'US Open de Casper Ruud en quatre sets (6-4, 2-6, 7-6, 6-3) et 3h23 de jeu, Carlos Alcaraz a remporté au terme d'un nouveau beau combat son premier titre du Grand Chelem. A seulement 19 ans, l'Espagnol s'empare du même coup de la place de numéro un mondial au classement ATP. Un an à peine après s'être montré aux yeux de tous ici-même, le favori de ce dernier rendez-vous à Flushing Meadows a tenu son rang pour déjà atteindre le graal. Ce dimanche, le natif d'El Palmar n'a pas mis longtemps avant de prendre les commandes de cette rencontre en breakant dès le 3eme jeu et a ensuite su gérer son avance pour empocher le premier set. Visiblement éreinté après avoir dû aller en cinq manches lors de ses trois derniers matchs, l'actuel 4eme mondial a alors connu une grosse baisse de régime que le Norvégien a parfaitement su exploiter pour revenir dans le deuxième set en prenant deux fois le service d'Alcaraz, à 3-2 et à 5-2.

Bousculé, Alcaraz a tenu bon

Dans le dur physiquement, l'Espagnol a plié mais n'a pas rompu. Si ce dernier a fait en premier la différence dans le troisième set, c'est aussi lui qui a dû s'employer quelques jeux plus tard sur son service pour sauver deux balles de set, à 6-5 en faveur du natif d'Oslo. Jusque-là incapable de remporter un jeu décisif dans cet US Open, Alcaraz a alors remporté le tie-break le plus important de se jeune carrière (7-1). Lors de ce dernier, le 7eme mondial a complètement craqué à ce moment-là, tandis que l'Espagnol n'a lui pas laissé passer sa chance. A nouveau devant au tableau d'affichage, ce dernier a alors retrouvé ses jambes et ses coups au meilleur des moments. En réalisant un nouveau break à 3-2 dans la quatrième manche, Alcaraz a frappé un gros coup sur la tête de son adversaire, dans les cordes. Si Ruud n'a pas lâché par la suite, il s'est montré totalement impuissant sur le court. De son côté, au moment de conclure, le 4eme mondial s'est montré impérial en réussissant notamment trois aces pour venir à bout de son futur dauphin.

Alcaraz dans l'histoire

Le natif d'El Palmar pouvait alors exulter et s'écrouler sur le court sous le poids de l'émotion, avant de rejoindre son clan en ébullition. A seulement 19 ans et quatre mois, le voilà encore un peu plus dans l'histoire du tennis avec ce premier titre en Grand Chelem, qui va lui permettre de devenir ce lundi le nouveau numéro un mondial (avec 6 740 points). Il fait au passage mieux que Lleyton Hewitt en étant plus précoce que l'Australien au moment de monter sur le trône du classement ATP. Peu après la balle de match, Rafael Nadal n'a pas trainé pour prêter allégeance à son compatriote, via un message posté sur son compte Twitter. Déjà victorieux lors des Masters 1000 à Miami et à Madrid en 2022, le nouveau phénomène espagnol va désormais avoir un nouveau statut à défendre ces prochaines semaines, après avoir remporté le plus beau titre de sa jeune carrière à l'US Open. Désormais au sommet de la hiérarchie mondiale, Alcaraz disposera d'une petite marge sur ses concurrents en cette fin de saison, avant notamment le Rolex Paris Masters et le Masters d'ici quelques semaines.


Ruud encore un peu tendre

Pour sa part, Ruud peut nourrir de gros regrets. Totalement impuissant en juin dernier à Roland-Garros face au maître des lieux Rafael Nadal (6-3, 6-3, 6-0), le Norvégien n'a cette fois pas pu saisir sa chance lors de cette finale à Flushing Meadows, où le niveau de jeu n'a guère été emballant. En grande forme jusque-là, notamment lors de son quart de finale contre l'Italien Matteo Berrettini, le natif d'Oslo pourrait ressasser quelque temps ses deux balles de set non converties dans la troisième manche, alors qu'Alcaraz traversait un sacré coup de mou sur le court. Peut-être rattrapé par l'enjeu, l'intéressé n'a pas pu donner la pleine mesure de son jeu ce dimanche et devra repasser pour enfin se défaire de sa réputation de joueur incapable de gagner mieux qu'un tournoi ATP 250. Cependant, à 23 ans, alors qu'il réalise la meilleure saison de sa carrière, Ruud pointera ce lundi au 2eme rang du classement ATP, en étant le dauphin de son bourreau du jour. Lui aussi aura désormais la lourde tâche de confirmer son nouveau statut d'ici la fin d'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.