US Open (F) : Osaka à la trappe, Halep s'en sort et défiera Svitolina, Muguruza élimine Azarenka

US Open (F) : Osaka à la trappe, Halep s'en sort et défiera Svitolina, Muguruza élimine Azarenka©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 04 septembre 2021 à 08h40

Tenante du titre, Naomi Osaka est tombée de haut vendredi face à la jeune Canadienne de 18 ans Leylah Fernandez. Simona Halep a bataillé contre Elena Rybakina pour retrouver Elina Svitolina au prochain tour. L'un des autres huitièmes de finale verra Garbine Muguruza affronter Barbora Krejcikova.


Osaka s'arrête là !

Cette fois, les questions des journalistes à l'origine selon la Japonaise des soucis de santé mentale des sportifs, et en particulier de la sienne, n'y sont pour rien. Pas sûr pour autant que la numéro 3 mondiale, refroidie vendredi à la surprise générale par Leylah Fernandez (5-7, 7-6, 6-4, 2h05 de jeu), ne replonge pas très vite dans une dépression comme celle qui l'avait amenée à quitter Roland-Garros en plein tournoi avant de renoncer ensuite à disputer Wimbledon. En larmes après sa défaite aux allures de petit séisme de vendredi dès le troisième tour face à la jeune Canadienne de 18 ans, Naomi Osaka a d'ailleurs fait savoir qu'elle allait de nouveau prendre ses distances avec le circuit. Le temps probablement de se remettre de son énorme désillusion face à la compatriote de Felix Auger-Aliassime alors que la Japonaise déjà titrée à New York en 2018 défendait son trophée. Malheureusement pour la lauréate de la dernière édition, elle ne verra même pas la deuxième semaine. Osaka a pourtant servi pour le match face à la 73eme au classement, mais sans parvenir à concrétiser sa domination du début de rencontre (elle avait remporté le premier set 7-5). Un scénario trop dur à digérer apparemment pour Osaka, qui s'est ensuite fait gifler dans le jeu décisif (7-2) puis breakée dans le premier jeu de la dernière manche, sans jamais parvenir à gommer son retard. Comme lors du dernier Open d'Australie, la Japonaise quitte le tournoi dès son troisième match. Fernandez, elle, poursuit l'aventure, avec comme future adversaire l'Allemande Angelique Kerber, 17eme mondiale.


Halep s'est fait peur

Premier gros test réussi pour Simona Halep. De retour de blessure et après deux tours finalement assez tranquilles, la Roumaine a dû s'employer ce vendredi contre Elena Rybakina pour l'emporter en trois sets (7-6, 4-6, 6-3) et 2h23 de jeu. Une rencontre qui a eu de nombreux rebondissements dès la première manche. En effet, alors qu'elle menait 3-0, la Kazakhe a vu son adversaire revenir à égalité, puis a raté une balle de set sur son service à 5-3 et a finalement arraché un tie-break, grâce à un débreak blanc à 5-6. Dans ce jeu décisif, si les deux joueuses ont été en position de conclure, c'est bien la Roumaine qui a réussi à le faire (13-11), sur sa 7eme possibilité. Après avoir remporté cette intense bataille, l'ancienne numéro une mondiale a craqué au pire des moments en perdant à nouveau sa mise en jeu à 4-4 et Rybakina en a profité pour égaliser à un set partout. Malheureusement pour elle, cette dernière, touchée au pied gauche, n'a pas pu tenir la distance par la suite. Une aubaine pour Halep, qui n'a pas laissé passer sa chance de rejoindre les huitièmes de finale à New York. Justement, au prochain tour, la tête de série numéro 12 a rendez-vous avec Elina Svitolina. Opposée à Daria Kasatkina, l'Ukrainienne s'est montrée autoritaire pour passer sans encombre ce premier gros obstacle à Flushing Meadows. Impériale sur son service, la médaillée de bronze lors des Jeux Olympiques 2020 à Tokyo a dominé la Russe en deux manches (6-4, 6-2) et 1h15 de jeu. Eliminée d'entrée à Montréal, puis à Cincinnati, la 5eme mondiale a depuis gagné le tournoi de Chicago et semble retrouver ses sensations à l'US Open.

Une nouvelle adversaire de taille pour Muguruza

Toujours dans le même quart de tableau, Angelique Kerber s'est montrée renversante contre Sloane Stephens pour l'emporter en trois sets (5-7, 6-2, 6-3) et 2h01 de jeu. Désormais, l'Allemande affrontera la jeune Canadienne Leylah Fernandez en huitièmes de finale. Une chose est sûre, Barbora Krejcikova et Garbine Muguruza ont pris rendez-vous pour dimanche. En effet, ce vendredi, la récente gagnante à Roland-Garros est facilement venue à bout de Kamilla Rakhimova, la lucky loser russe, en deux manches (6-4, 6-2) et 1h14 de jeu. Un break à 4-4 dans le premier set et deux dans le deuxième, à 1-1 et 3-1, ont suffi à la Tchèque, tête de série numéro 8 à New York, pour rallier le prochain tour du Grand Chelem américain, elle qui n'avait jamais fait mieux ici que le 3eme tour des qualifications en 2014. Après trois premiers tours largement à sa portée, les choses vont se corser pour la native de Brno. Car dans l'une des affiches du jour dans ce tableau féminin, c'est Muguruza qui en est sortie victorieuse. Sur le court Arthur-Ashe, ce choc entre anciennes gagnantes en Grand Chelem a donc tourné en faveur de l'Espagnole, qui s'est imposée en trois manches (6-4, 3-6, 6-2) et 2h17 de jeu. Après un premier set globalement maîtrisé, cette dernière a vu la Biélorusse, finaliste de l'édition 2020, se reprendre et commettre moins un peu d'erreurs pour égaliser et relancer ce match comptant pour le 3eme tour. Dans la troisième et dernière manche, la numéro 10 mondiale s'est montrée plus entreprenante pour faire deux fois le break, à 3-2 et 5-2, et ainsi tracer sa route à Flushing Meadows.

Avec G.M.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.