Un dernier carré cent pour cent français chez les juniors, une première historique !

Un dernier carré cent pour cent français chez les juniors, une première historique !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 10 juin 2021 à 19h46

Pour la première fois, les demi-finales du tournoi juniors chez les garçons mettront aux prises quatre joueurs français. Arthur Fils, Giovanni Mpetshi Perricard, Sean Cuenin et Lucas Van Assche composent ce dernier carré historique.



Grande première pour le tennis français. Tandis que les grands ont encore touché le fond Porte d'Auteuil, où aucun de nos représentant n'est parvenu à se hisser au troisième tour - ce qui n'était plus arrivé depuis 1968 - la relève, elle, se porte on ne peut mieux. Cinq ans après le succès de Geoffrey Blancaneaux, en 2016, un Français est même certain de remporter l'épreuve dans la catégorie juniors chez les garçons. Pour la première fois de l'histoire Porte d'Auteuil, le dernier carré est en effet intégralement composé de Tricolores. Un exploit que notre tennis, pourtant au plus mal, doit à quatre jeunes hommes, quatre héros : Arthur Fils (16 ans), Giovanni Mpetshi Perricard (16 ans), Sean Cuenin (17 ans) et Lucas Van Assche (17 ans). La France avait déjà placé trois de ses jeunes en demi-finales, lors de l'Open d'Australie 2020 remporté par Harold Mayot, mais quatre, jamais encore. Qualifiés pour les quarts de finale, Fils, Mpetschi Perricard, Cuenin et Van Assche savaient en se présentant sur le court jeudi qu'ils ne se trouvaient plus qu'à une marche d'écrire une superbe page de l'histoire de la catégorie et de redorer ainsi les couleurs de ce tennis français bien pâle. L'opportunité était trop belle pour la laisser passer.

Fils et Mpetschi Perricard en demi-finales du double aussi !




Fils a d'abord pulvérisé (6-2, 6-3) l'Espagnol Rincon, montrant ainsi l'exemple à son partenaire de double Mpetschi Perricard, qui lui a emboîté le pas en corrigeant à son tour (6-2, 6-1) son adversaire du jour l'Ukrainien Bielinskyi. Cuenin a ensuite créé la sensation (6-4, 7-5) face à la tête de série numéro 1 le Chinois Juncheng, avant que Van Assche ne vienne compléter le carré d'as en écartant de sa route (7-6, 6-4) l'Espagnol Merida Aguilar. Dans la première demi-finale franco-française, Mpetschi Perricard sera opposé vendredi sur le court 14 à son pote Fils. Les deux garçons sont d'ailleurs également toujours en course en double. En deuxième rotation sur le 13, Cuenin affrontera ensuite Van Assche. A chaque fois pour valider un billet pour cette finale cent pour cent française. On croit rêver. C'est pourtant bien une réalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.