Roland-Garros : Pour l'instant, " rien ne s'oppose " à la venue de Djokovic

Roland-Garros : Pour l'instant, " rien ne s'oppose " à la venue de Djokovic©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 16 mars 2022 à 14h41

Selon le président de la Fédération française de tennis Gilles Moretton, Novak Djokovic pourra participer normalement au prochain Roland-Garros...sauf si la situation sanitaire se détériore d'ici là.


A 61 jours du coup d'envoi des qualifications de Roland-Garros, le président de la Fédération française de tennis Gilles Moretton, la directrice générale de la FFT Amélie Oudéa-Castéra et la nouvelle directrice du tournoi Amélie Mauresmo présentaient l'édition 2022 lors d'une conférence de presse ce mercredi, et le cas Novak Djokovic a évidemment été évoqué. Privé d'Open d'Australie en janvier car il n'était pas vacciné, le futur n°1 mondial (il retrouvera sa place lundi prochain après la défaite prématurée de Daniil Medvedev contre Gaël Monfils à Indian Wells) n'a pas d'inquiétude à se faire quant à sa participation à Roland-Garros en mai prochain, sauf si la situation sanitaire se détériore d'ici là. : « Rien ne s'oppose à son retour. Mais on est prudents par rapport à tout ce qui s'est passé depuis deux ans. Si jamais il se repassait des choses, on ne serait pas exclu des mesures qui seraient prises », a déclaré Gilles Moretton. Cela fait en effet seulement 48 heures que le pass vaccinal a été levé, mais rien ne dit qu'il ne sera pas de nouveau en vigueur dans quelques mois si la pandémie repart de plus belle.

Mauresmo : "On se concentre sur la préparation"

« On a appris à être extrêmement prudents. On voit que de mois en mois les choses peuvent évoluer. Dans un scenario archi-catastrophique, il y a toujours une manière de reconstituer les bulles sanitaires. Anticipation au mieux de ce qu'on peut, vigilance, pragmatisme et le but n'est évidemment pas de renvoyer chez eux des joueurs qui arriveraient pour jouer », a fait savoir de son côté Amélie Oudéa-Castéra. Même son de cloche du côté d'Amélie Mauresmo : « Notre objectif est d'avoir le meilleur plateau possible. On était prêt et on est prêt à respecter tout ce qui sera mis en place. On prend les choses sans excitation ou déception, on se concentre sur la préparation. On essaye de rester dans quelque chose de neutre. On se concentre sur la préparation de l'événement. Le plateau sportif on l'aura un peu plus tard ». Novak Djokovic (qui doit faire son retour en avril à Monte-Carlo puisqu'il n'a pas été autorisé à jouer à Indian Wells et Miami) peut donc être rassuré. Il devrait pouvoir défendre son titre Porte d'Auteuil et viser un 21eme titre du Grand Chelem pour égaler le record de Rafael Nadal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.