Roland-Garros : Nadal défendu par Evan Fournier

Roland-Garros : Nadal défendu par Evan Fournier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 09 juin 2022 à 13h07

Après les réactions des cyclistes Thibaut Pinot ou Guillaume Martin, Evan Fournier a réagi au sujet des infiltrations reçues par Rafael Nadal durant le dernier Roland-Garros.



Dimanche, Rafael Nadal est entré un peu plus dans l'histoire du sport. Vainqueur implacable de Casper Ruud à qui il n'a laissé que 6 petits jeux (6-3, 6-3, 6-0), l'Espagnol a remporté un 14eme Roland-Garros. Tombeur de Félix Auger-Aliassime en 5 sets en 8emes de finale, puis victorieux du choc contre Novak Djokovic en 4 sets en quarts, « Rafa » avait bénéficié de l'abandon d'Alexander Zverev, contraint de renoncer après s'être tordu la cheville droite, en demies. Nadal a ainsi levé dans le ciel parisien un 22eme tournoi du Grand Chelem, améliorant son record d'une unité pour prendre deux longueurs d'avance sur Djokovic et Roger Federer.

Nadal : « J'ai joué le pied endormi pendant deux semaines »

En plus de ses exploits répétés sur les courts en terre battue de la Porte d'Auteuil, Rafael Nadal a également fait beaucoup parler en raison de son fameux pied gauche. Celui qui souffre depuis 2005 du syndrome de Müller-Weiss, une maladie dégénérative qui provoque de fortes douleurs, a joué avec un pied anesthésié par des infiltrations pratiquées par son médecin personnel, pour pouvoir jouer et ne pas subir le même calvaire qu'à Rome contre Denis Shapovalov en 8eme de finale. « J'ai joué le pied endormi pendant deux semaines. Il fallait bloquer les nerfs pour que le pied soit insensible », a reconnu Nadal après son triomphe. Des infiltrations et une pratique, légale au tennis mais rigoureusement interdite dans le vélo, qui ont fait réagir des cyclistes français comme Thibaut Pinot ou Guillaume Martin.

Fournier rétorque à Pinot : « C'est pas du dopage, c'est médical »


Pinot avait publié un tweet ironique, dimanche soir et enflammé la toile. Un autre grand sportif français, le basketteur Evan Fournier, a, lui, un autre son de cloche sur ces pratiques et il a pris la défense de Rafael Nadal. « Je ne vois pas où il veut en venir avec ce tweet. C'est quoi le message en fait ? », a d'abord questionné le joueur des Knicks de New York en évoquant le message de Pinot. « Par exemple il y a 5 ans j'avais une grosse douleur à l'orteil et j'ai dû me faire anesthésier le pied pour pouvoir jouer. Aucun produit dedans, tout est réglo. Au contraire c'était même une galère de jouer avec un pied endormi. Je trouve que ce com fait vraiment rageux », a poursuivi Fournier avant de conclure : « C'est pas du dopage, c'est médical. Comme si faire des infiltrations ça veut forcément dire qu'on ajoute des produits pour booster la performance. Puis pourquoi être condescendant et parler de "héros". Bref j'ai vraiment pas kiffé son tweet ». Afin de ne plus avoir mal à son pied, Rafael Nadal teste cette semaine un nouveau traitement. Si cela est concluant, le numéro 4 mondial jouera le prochain Wimbledon. S'il a encore mal, il ne viendra pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.