ATP : Pourquoi Shapovalov va moins jouer

ATP : Pourquoi Shapovalov va moins jouer©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 16 mars 2021 à 14h57

Après sa qualification pour les huitièmes de finale du tournoi de Dubaï, Denis Shapovalov a expliqué qu'il comptait moins jouer cette saison, car il est trop affecté mentalement par les bulles sanitaires.

 

Tête de série numéro 3 à Dubaï, Denis Shapovalov s'est facilement imposé mardi face à l'Allemand Jan-Lennard Struff (6-1, 6-3 en 1h01), pour se hisser en huitièmes de finale, où il affrontera le Polonais Hubert Hurkacz, qui a lui dominé Richard Gasquet (6-3, 6-4). Un joueur "très difficile" pour le Canadien, "avec un gros service et qui est très fort en fond de court". Mais plutôt que de s'appesantir sur son futur adversaire, le 12e joueur mondial a surtout expliqué pourquoi on le verrait moins sur le circuit cette saison. Car il a reconnu avoir souffert depuis le début de la pandémie, en raison des restrictions sanitaires imposées aux joueurs.

"On perd un peu la passion du tennis" 

"J'ai essayé de rester en dehors de la bulle le plus possible. J'ai senti que l'Australie avait eu des conséquences néfastes sur moi, alors que je suis allé à Dubaï pour me relaxer, et je me suis retiré de Rotterdam parce que je n'étais pas prêt, a-t-il ainsi avoué devant les médias. J'essaie de jouer le moins de tournois possibles, parfois des nouveaux tournois comme celui-ci. Parce que le fait que ce soit nouveau aide, ce n'est pas la même routine. Je trouve ça plus intéressant et c'est plus facile pour moi." Celui qui a atteint le troisième tour à Melbourne, où il a été éliminé par son compatriote Felix Auger-Aliassime. "Je ne veux pas vraiment trop jouer cette année si c'est pour vivre dans une bulle, parce que c'est extrêmement difficile mentalement d'être enfermé comme ça, a-t-il poursuivi. C'est bien sûr incroyable de pouvoir être en mesure de jouer, mais on perd un peu la passion du tennis au fur et à mesure des semaines. Beaucoup de joueurs en souffrent, on essaie donc d'avoir une approche qui minimise ça au maximum, et de simplement profiter des matchs que je vais pouvoir jouer cette année." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.