ATP - Moscou : Mannarino et Simon en quarts !

ATP - Moscou : Mannarino et Simon en quarts !©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 21 octobre 2021 à 21h42

Adrian Mannarino a réussi une très belle performance en huitièmes de finale à Moscou en éliminant le tenant du titre et tête de série n°1, Andrey Rublev, en trois sets. Tête de série numéro 4, Filip Krajinovic s'est arrêté en 8emes de finale face à Pedro Martinez, qui sera opposé à Marin Cilic. Qualification également d'Aslan Karatsev. En fin de programme, Gilles Simon s'est qualifié pour son premier quart depuis un an, au détriment de Mackenzie McDonald.

Les exploits des joueurs français n'ont pas été nombreux cette année, alors savourons cette victoire d'Adrian Mannarino sur Andrey Rublev ! Le tricolore, 51eme joueur mondial, a signé un très bel exploit ce jeudi en éliminant le n°6 mondial, tête de série de n°1 et tenant du titre, dans un remake de la finale de 2019, où le Russe avait déroulé. Il s'est imposé 5-7, 7-6, 6-3 après 2h29 de jeu, en sauvant une balle de match, pour rallier les quarts de finale. Dès le premier set, Mannarino a montré qu'il faudrait compter sur lui, en réussissant à revenir de 2-5 à 5-5. Mais alors qu'il a eu une balle de 6-6, il a finalement craqué sur son service et perdu ce set. Mais dans le deuxième, c'est lui qui a eu le dernier mot après une manche à rebondissements. Mené 1-3, Rublev est parvenu à revenir à 3-3, puis Mannarino a breaké de nouveau et s'est procuré trois balles de set à 5-3 et 5-4. Mais le Russe n'a rien lâché, est revenu à 5-5, et s'est même procuré une balle de match à 6-5. Sauvée par le Français, qui a enchaîné en remportant le tie-break 7-4. Abattu, le n°6 mondial a perdu son service à 1-2 dans la dernière manche et n'a pas eu la moindre occasion de débreak, face à un Mannarino qui finit avec un total de 9 aces et 67% de premières balles. Le voici donc en quarts de finale, avec un bon coup à jouer contre Ricardas Berankis (107eme). Quant à Rublev, il devra encore un peu patienter pour assurer sa qualification le Masters de Turin...


Karatsev défiera Simon

Après la qualification de Karen Khachanov mercredi, Aslan Karatsev sera l'autre Russe présent en quarts de finale à Moscou. Tête de série n°2, il a éliminé le Biélorusse Egor Gerasimov sur le score de 6-4, 6-3 en 1h26, en se montrant très solide au service. Auteur d'un ace et 64% de premières balles, Karatsev a sauvé la seule balle de break que s'est procuré son adversaire, alors qu'il menait 2-1 dans le deuxième set. Il a pris le service de Gerasimov à 1-1 dans la première manche et à 0-0 et 5-3 dans le deuxième pour se qualifier et rejoindre Gilles Simon en quarts. Le joueur français de 36 ans, qui n'a remporté que trois matchs sur le circuit ATP cette saison, s'offre un beau bol d'air du côté de Moscou, et va disputer son premier quart de finale depuis un an (c'était à Cologne). Le n°117 mondial a éliminé le n°55, Mackenzie McDonald après un match très solide : 6-3, 6-2 en 1h25. Simon a signé un premier set parfait en breakant à 1-1 et 5-3, sans être inquiété sur sa mise en jeu. Il a enchaîné dans le deuxième en menant 4-0, et même si l'Américain a effacé l'un de ses breaks de retard, il n'a pas réussi à égaliser, loin de là, perdant une dernière fois son service à 5-2 pour offrir la victoire au Français. Simon affrontera vendredi Karatsev pour la toute première fois de sa carrière.

Krajinovic tombe sur un os

Le choc annoncé en quarts de finale entre Marin Cilic et Filip Krajinovic n'aura pas lieu. Si le Croate a bien passé l'obstacle constitué par l'Américain Tommy Paul mercredi, Krajinovic, de son côté, s'est cassé les dents jeudi lors de ces mêmes huitièmes de finale du tournoi de Moscou sur l'Espagnol Pedro Martinez. Le Serbe, tête de série numéro 4 cette semaine en Russie, s'est incliné en deux sets secs (6-3, 6-4 en 1h32) face au 60eme mondial, qualifié pour les quarts alors qu'il n'avait plus atteint ce stade de la compétition depuis sa finale perdue à Kitzbuhel contre Casper Ruud en juillet dernier. Sorti au deuxième tour par Daniil Medvedev à Indian Wells, Krajinovic, lui, avait atteint le dernier carré à Sofia (Bulgarie) en début de mois. Exempté de premier tour à Moscou, le 37eme au classement débutait le tournoi ce jeudi contre Martinez. Krajinovic, finaliste malheureux à Bercy en 2018, avait réussi le premier break de la partie, mais l'Espagnol a tout de suite recollé avant de faire la course en tête jusqu'au bout face au 60eme mondial. Ce dernier a même mené 3-0 dans la deuxième manche avant que le Serbe ne réagisse, sans pour autant réussir à inverser la situation. Et c'est donc l'Espagnol qui affrontera Cilic pour une place en demi-finales vendredi.

(Avec A.C.)

MOSCOU (Russie, ATP 250, dur indoor, 671 950€)
Tenant du titre (en 2019) : Andrey Rublev (RUS)

Quarts de finale
Mannarino (FRA) - Berankis (LIT, LL)
Martinez (ESP) - Cilic (CRO, n°6)Millman (AUS) - Khachanov (RUS, n°3)Simon (FRA) - Karatsev (RUS, n°2)

Huitièmes de finale
Mannarino (FRA) bat Rublev (RUS, n°1) : 5-7, 7-6 (4), 6-3
Berankis (LIT, LL) bat Coria (ARG) : 6-2, 6-1
Martinez (ESP) bat Krajinovic (SER, n°4) : 6-3, 6-4
Cilic (CRO, n°6) bat Paul (USA) : 7-5, 6-3

Millman (AUS) bat Marchenko (UKR, Q) : 6-1, 5-7, 6-4
Khachanov (RUS, n°3) bat Duckworth (AUS) : 3-6, 6-3, 6-1
Simon (FRA) bat McDonald (USA) : 6-3, 6-2
Karatsev (RUS, n°2) bat Gerasimov (BIE, Q) : 6-4, 6-3

1er tour
Rublev (RUS, n°1) - Bye
Mannarino (FRA) bat Safiullin (RUS, WC) : 1-6, 7-6 (6), 6-4
Coria (ARG) bat Kachmazov (RUS, WC) : 6-2, 5-7, 6-2
Berankis (LIT, LL) bat Donskoy (RUS, WC) : 6-1, 6-3

Krajinovic (SER, n°4) - Bye
Martinez (ESP) bat Pella (ARG) : 6-2, abandon
Paul (USA) bat M.Ymer (SUE) : 7-6 (7), 7-5
Cilic (CRO, n°6) bat Dzumhur (BOS, Q) : 6-7 (4), 6-1, 6-1

Marchenko (UKR, Q) bat Bublik (KAZ, n°5) : 6-4, 6-3
Millman (AUS) bat Bonzi (FRA) : 6-7 (5), 6-4, 6-3
Duckworth (AUS) bat Gojo (CRO, Q) : 3-6, 7-5, 6-2
Khachanov (RUS, n°3) - Bye

Simon (FRA) bat Djere (SER, n°8) : 6-7 (3), 7-5, 6-3
McDonald (USA) bat Nishioka (JAP) : 6-3, 6-4
Gerasimov (BIE, Q) bat Kecmanovic (SER) : 6-3, 1-6, 6-4
Karatsev (RUS, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.