ATP - Marseille : Exploit pour Bonzi, pas pour Pouille, Tsitsipas prend la porte, Auger-Aliassime facile

ATP - Marseille : Exploit pour Bonzi, pas pour Pouille, Tsitsipas prend la porte, Auger-Aliassime facile©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 18 février 2022 à 23h02

A 25 ans, Benjamin Bonzi va disputer la première demi-finale de sa carrière sur le circuit ATP, samedi à Marseille, après sa belle victoire en deux sets sur Aslan Karatsev. Il affrontera Andrey Rublev, qui a battu Lucas Pouille en trois manches. Stefanos Tsitsipas a quant à lui été éliminé par le Russe Safiullin, qui sera opposé à Felix Auger-Aliassime.



Benjamin Bonzi aurait-il trouvé cette semaine, chez lui à Marseille, la clé de la réussite sur le circuit ATP ? L'avenir nous le dira... En tout cas, le tennisman de 25 ans, si brillant sur le circuit Challenger mais en retrait sur le circuit ATP, va disputer samedi sa première demi-finale à ce niveau. Il s'est offert la plus belle victoire de sa carrière en se défaisant du n°15 mondial et tête de série n°4, Aslan Karatsev. Le natif de Nîmes s'est imposé 6-1, 6-3 en 1h14 au terme d'un match quasi-parfait. Auteur de 6 aces, aucune double-faute et 59% de premières balles, il a sauvé les deux balles de break que s'est procuré le Russe, à 4-3 dans la deuxième manche, alors que Karatsev venait de se faire masser la cuisse droite. Bonzi s'est montré excellent sur sa mise en jeu pendant tout le match, avec cinq jeux blancs sur huit jeux de service ! Quoi qu'il arrive désormais, la semaine du Français est réussie. A confirmer samedi contre Andrey Rublev.

Pouille a fait trembler Rublev

Le Russe, tête de série n°2, a battu son deuxième Français de la semaine en quarts et visera la passe de trois en demies. Après avoir souffert contre Richard Gasquet, le n°7 mondial a souffert contre Lucas Pouille, et a fini par l'emporter 6-3, 1-6, 6-2 en 1h42. Alors que le Français (154eme) n'était jamais parvenu à prendre un set à Rublev lors de leurs deux précédentes confrontations, il l'a cette fois souvent malmené, mais a craqué dans la dernière demi-heure. Le Russe a remporté le premier set en réussissant un seul break, à 4-3. Mais dans le deuxième, Pouille a élevé son niveau de jeu et s'est montré plus agressif, ce qui lui a permis de breaker à 1-0 et 4-1 pour égaliser à une manche partout assez facilement. Tout s'est donc joué dans le troisième set, où le Français a pris le service adverse d'entrée (2-0), mais Rublev a retrouvé son niveau digne d'un Top 10 mondial et a remporté les six jeux suivants, et donc le match. Il affrontera Benjamin Bonzi pour la première fois pour une place en finale, alors que Pouille, qui peut être content de sa semaine (il n'avait plus gagné deux matchs de suite dans le tableau principal d'un tournoi ATP depuis Monte-Carlo 2021 et va gagner 14 places au classement), va aller disputer le Challenger de Pau pour tenter d'aligner encore plus de victoires.


La sensation Safiullin !

Un troisième Russe était présent en quarts de finale, en la personne de Roman Safiullin, 163eme mondial et issu des qualifications. Et le joueur de 24 ans a créé une immense surprise en éliminant le n°4 mondial Stefanos Tsitsipas. Le Grec s'est incliné 6-4, 6-4 en 1h35 et ne remportera donc pas un troisième Open 13, après 2019 et 2020. Safiullin s'est montré solide sur sa mise en jeu, sauvant la seule balle de break que s'est procuré Tsitsipas, à 2-1 dans le premier set. Il a breaké son adversaire à 2-2 dans la première manche et 1-1 dans la deuxième et n'a jamais tremblé pour battre le premier joueur du Top 10 de sa carrière. Celui qui sera au pire 150eme mondial lundi prochain affrontera pour la première fois de sa carrière Felix Auger-Aliassime pour une place en finale. Le Canadien, tête de série n°3, a en effet signé sa septième victoire de suite, en se défaisant d'Ilya Ivashka, tête de série n°5, malgré une ampoule à un pied qui a nécessité l'intervention du kiné. Il s'est imposé 6-3, 6-4 en 1h31 en servant notamment 8 aces et 55% de premières balles. Malgré la perte de son service d'entrée, "FAA" a débreaké rapidement (2-2) puis a de nouveau pris le service adverse à 3-2 pour empocher le set. Dans le deuxième, le Canadien a rapidement mené 4-1, et la perte de l'un de ses breaks d'avance (4-2) ne l'a pas perturbé. Il a conclu sur sa sixième balle de match.



MARSEILLE (France, ATP 250, dur intérieur, 622 610€)
Tenant du titre : Daniil Medvedev (RUS)

Demi-finales
Safiullin (RUS, Q) - Auger-Aliassime (CAN, n°3)
Bonzi (FRA, n°9) - Rublev (RUS, n°2)

Quarts de finale
Safiullin (RUS, Q) bat Tsitsipas (GRE, n°1) : 6-4, 6-4
Auger-Aliassime (CAN, n°3) bat Ivashka (BIE, n°5) : 6-3, 6-4
Bonzi (FRA, n°9) bat Karatsev (RUS, n°4) : 6-1, 6-3
Rublev (RUS, n°2) bat Pouille (FRA, WC) : 6-3, 1-6, 6-2

Huitièmes de finale
Tsitsipas (GRE, n°1) bat Gaston (FRA) : 6-3, 7-6 (4)
Safiullin (RUS, Q) bat Machac (RTC, Q) : 6-7 (6), 6-4, 7-6 (4)
Auger-Aliassime (CAN, n°3) bat Tsonga (FRA, WC) : 7-6 (3), 6-2
Ivashka (BIE, n°5) bat Travaglia (ITA) : 6-1, 6-3

Bonzi (FRA, n°9) bat Herbert (FRA) : 6-4, 6-3
Karatsev (RUS, n°4) bat Rune (DAN) : 6-3, 7-6 (1)
Pouille (FRA, WC) bat Albot (MOL) : 6-3, 3-6, 7-6 (2)
Rublev (RUS, n°2) bat Gasquet (FRA) : 4-6, 6-3, 7-6 (3)

1er tour
Tsitsipas (GRE, n°1) - Bye
Gaston (FRA) bat Moutet (FRA) : 6-4, 6-4
Machac (RTC, Q) bat Dzumhur (BOS, Q) : 1-6, 6-3, 6-1
Safiullin (RUS, Q) bat Popyrin (AUS, n°7) : 6-7 (5), 6-4, 7-6 (3)

Auger-Aliassime (CAN, n°3) - Bye
Tsonga (FRA, WC) bat Simon (FRA, WC) : 6-2, 6-4
Travaglia (ITA) bat Laaksonen (SUI) : 6-2, 6-7 (5), 7-6 (1)
Ivashka (BIE, n°5) bat Gombos (SLQ) : 7-6 (5), 6-3

Bonzi (FRA, n°9) bat Majchrzak (POL) : 7-6 (1), 6-4
Herbert (FRA) bat Kukushkin (KAZ, Q) : 7-6 (5), 7-5
Rune (DAN) bat Bergs (BEL, Q) : 1-6, 6-3, 6-4
Karatsev (RUS, n°4) - Bye

Pouille (FRA, WC) bat Griekspoor (PBS, n°6) : 7-5, 3-6, 6-1
Albot (MOL) bat Novak (AUT, Alt) : 3-6, 7-5, 6-1
Gasquet (FRA) bat M.Ymer (SUE) : 6-4, 7-5
Rublev (RUS, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.