ATP : Djokovic, une année mouvementée en coulisses

ATP : Djokovic, une année mouvementée en coulisses©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le jeudi 31 décembre 2020 à 17h06

Novak Djokovic a défrayé la chronique en 2020. Malgré des performances sportives toujours plus admirables, le comportement du numéro 1 mondial serbe est venu ternir encore un peu plus son image.



Bilan de l'année 2020 pour Novak Djokovic : un 17eme titre du Grand Chelem glané à l'Open d'Australie, une finale à Roland-Garros et trois titres à Dubaï, Cincinnati et Rome. De plus, le Serbe a égalé le record de Pete Sampras en terminant pour la sixième fois une saison à la première place mondiale du classement ATP. Au cours d'une année coupée en deux en raison du Covid-19, il est alors légitime de qualifier la saison de Djokovic comme réussie sur le plan sportif. Mais voilà. Deux faits marquants sont venus ternir son image. Pendant la première vague du coronavirus tout d'abord. Alors que l'ATP et la WTA ont suspendu leur saison, « Nole » organise l'Adria Tour, un tournoi exhibition dans les Balkans. Spectateurs entassés dans les tribunes, pas de port du masque, non-respect des gestes barrières et soirée en boîte de nuit, l'Adria Tour vire au fiasco et est stoppé avant la finale.

Une image qui se dégrade

Le « Djoker » et plusieurs participants (Grigor Dimitrov, Viktor Troicki et Borna Coric) sont alors testés positifs au coronavirus. Les excuses de l'organisateur n'ont pas traîné. « Je ne peux pas exprimer à quel point je suis désolé pour cela et pour tous les cas d'infection. » Thiem, également de la partie, a sincèrement regretté le comportement des joueurs. « Nous avons agi avec trop d'euphorie. Je suis extrêmement désolé », a-t-il reconnu. Moins de trois mois après cet épisode, c'est à l'US Open que Djokovic s'est enfoncé un peu plus. Le joueur de 33 ans a été disqualifié de son huitième de finale l'opposant à Pablo Carreno Busta pour avoir lancé une balle au visage d'une juge de ligne. Après son geste d'humeur plus maladroit qu'autre chose, Djokovic s'est vite rendu compte de sa bourde et est venu prendre des nouvelles de la juge de ligne restée au sol. Le mal était déjà fait. Alors qu'il était le favori pour le titre, le natif de Belgrade est sorti du tournoi par la petite porte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.