Biathlon : Olsbu Roeiseland, élue Championne de l'année par L'Equipe, ne connait pas encore son après-Jeux 2022

Biathlon : Olsbu Roeiseland, élue Championne de l'année par L'Equipe, ne connait pas encore son après-Jeux 2022©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 27 décembre 2020 à 09h50

Marte Olsbu Roeiseland a été élue sportive de l'année par le quotidien L'Equipe. La biathlète norvégienne en a profité pour évoquer les prochaines échéances et a confié ne pas encore savoir ce qu'elle fera après les Jeux de Pékin en 2022.



Les traditionnelles récompenses de fin d'année tombent les unes après les autres. Comme à chaque fin d'exercice, L'Equipe a décerné ses Champions des champions et les heureux élus sont cette fois Marte Olsbu Roeiseland chez les femmes, et Lewis Hamilton chez les hommes. La biathlète norvégienne a décroché la timbale devant Naomi Osaka, Federica Brignone, Anna Van der Breggen et Sofia Kenin (Wendie Renard 6eme).

Olsbu Roeiseland : « C'est la plus belle récompense que j'aie jamais gagnée »

Marte Olsbu Roeiseland a été primée par le quotidien sportif qui a mis à l'honneur ses 7 médailles amassées aux Championnats du Monde d'Antholz. 7 breloques dont l'or sur le sprint, la mass start et les trois relais. La Norvégienne était alors entrée dans l'histoire pour cet exploit inédit. Elle a été très émue de recevoir ce prix. « J'ai du mal à réaliser. Quand j'ai appris la nouvelle, je ne pouvais pas y croire. C'est vraiment exceptionnel pour moi. Je reste très humble devant un tel prix. C'est la plus belle récompense que j'aie jamais gagnée. Je suis vraiment très reconnaissante », a souligné Olsbu Roeiseland, première biathlète décorée.


« Quand je regarde la liste des précédents vainqueurs, je vois à quel point c'est important. Je pensais que Fourcade l'avait eu. J'espère qu'il ne sera pas trop déçu de me voir le gagner. C'est vraiment trop ! Je suis heureuse qu'une biathlète remporte enfin ce prix. C'est bien qu'un sport d'hiver, et plus particulièrement le biathlon, décroche cette reconnaissance », s'est épanchée la jeune femme de 30 ans qui vise cette année le classement général de la Coupe du monde. « C'est mon objectif principal. Mais c'est une pression très forte. Chaque course est importante, on ne peut pas se relâcher. C'est quelque chose que je n'ai jamais essayé auparavant, je ne sais pas ce qui va arriver. »

Olsbu Roeiseland : « Si je n'ai plus la foi, j'arrêterai »

Pour se projeter plus loin, Marte Olsbu Roeiseland ne sait pas encore ce qu'elle fera au-delà des Jeux de Pékin (du 4 au 20 février 2022). « Peut-être que je continuerai plus longtemps, mais en vérité je ne sais pas. Je ne suis pas une biathlète depuis très longtemps, je suis entrée dans l'équipe A en 2014. Je verrai après Pékin si je reste motivée. Le biathlon est un sport passionnant, mais il vous faut être à 100 % dedans et, si ce n'est pas le cas, vous ne ferez pas bien le job. Si je n'ai plus la foi, j'arrêterai », concède-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.