Biathlon - Fillon Maillet : "Je me suis fait plaisir"

Biathlon - Fillon Maillet : "Je me suis fait plaisir"©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 01 décembre 2022 à 14h20

Quentin Fillon Maillet, ultime relayeur français, jeudi à Kontiolahti pour le premier relais de la saison, regrettait après-coup de ne pas avoir pu tirer profit des performances de ses coéquipiers, en particulier d'Eric Perrot, pour offrir la victoire aux Bleus, troisièmes. Le Jurassien avoue néanmoins qu'il a pris beaucoup de plaisir.



Quinzième de l'individuel, mardi pour le coup d'envoi de la saison, Quentin Fillon Maillet attendait naturellement beaucoup du premier relais, jeudi sur cette même neige finlandaise de Kontiolahti. Le vainqueur sortant du gros globe et dernier relayeur d'un relais français qu'il composait aux côtés d'Eric Perrot, Fabien Claude et Emilien Jacquelin, a dû se contenter de la troisième place. Conscient qu'il aurait pu priver la Norvège de la victoire dans un grand jour, le Jurassien se satisfaisait néanmoins de ce premier podium, d'autant qu'il semblait avoir passé un très bon moment. ""Fab" (Fabien Claude) et "Emil" (Emilien Jacquelin) ont produit une belle course et ça m'a mis en position potentielle pour jouer la gagne. Malheureusement, je n'ai pas réussi à remonter mais je me suis fait plaisir. C'était agréable, on joue devant, ça a été une belle confrontation, parce que ça s'est bagarré avec les meilleurs. Et personnellement, la forme état un peu meilleure que sur l'individuel, ça commence à monter", appréciait au micro de La Chaîne L'Equipe "QFM", sans oublier de féliciter le jeune Eric Perrot (21 ans), auteur d'un sans-faute au tir et qui s'est permis de rendre une copie de très belle facture en dépit de son manque d'expérience (il remplace Simon Desthieux, qui a pris sa retraite à l'intersaison).

Perrot : "J'ai tout donné"

"Eric a sorti une super course pour son troisième relais en Coupe du monde, donc bravo à lui." Des félicitations que devraient gonfler encore davantage la confiance du natif de Bourg Saint-Maurice, d'ailleurs très fier lui aussi de sa prestation du jour. "Je suis content, ça fait du bien de faire du bon boulot (...) J'ai tout donné." Seul regret pour Perrot : le temps perdu sur le premier pas de tir. "Ma première balle n'est pas parti. Donc j'ai perdu un peu de temps et il a fallu que je bataille dans le 2eme tour pour revenir, ça m'a coûté ensuite."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.