Encore battu, Yoka ne comprend pas

Encore battu, Yoka ne comprend pas ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 10 décembre 2023 à 11h24

Battu pour la troisième fois consécutive, par le Belge Ryad Merhy à Roland-Garros, Tony Yoka ne comprend pas comment il a pu perdre, tout comme son nouvel entraîneur.


Tony Yoka est encore tombé de haut samedi soir. Dans le splendide écrin de Roland-Garros, il a subi sa troisième défaite consécutive, lui qui n'avait jamais connu la défaite chez les professionnels avant cette terrible série. Après Martin Bakolé et Carlos Takam, c'est le Belge Ryad Merhy qui a dominé le Français, s'imposant à la décision unanime. Une (mauvaise) surprise pour le champion olympique de Rio, qui croyait "vraiment en avoir fait assez" pour l'emporter. "Il y avait tellement de pression autour de ce combat avec un nouveau coach et une nouvelle équipe. Je m'étais dit qu'on allait en faire assez pour gagner et je pensais vraiment en avoir fait assez, a-t-il ainsi estimé au micro de Canal+. Il y a eu tellement de changements... On visait la victoire même si ce n'était pas une très grande victoire, pour repartir de l'avant. Je ne sais même pas quoi dire. (...) Je ne comprends pas."

Don Charles : "Pour moi, il a gagné ce combat"

Interrogé ensuite sur son avenir, le boxeur de 31 ans, à qui il reste théoriquement un combat dans son contrat avec la chaîne cryptée, a préféré rester évasif : "On va discuter avec ma team, je ne pense pas que ce soit la question à se poser maintenant." Don Charles, son nouveau coach, qui entraîne également Daniel Dubois et Joe Joyce, battu en finale des JO de 2016 par Yoka, s'est ensuite invité à l'antenne pour contester la défaite de son poulain. "Je ne comprends pas la décision des juges. 90 % des directs du gauche portés par Tony ont fait mouche. Pour moi, il a gagné ce combat. Je demande des explications et je m'interroge", a pesté l'entraîneur britannique, qui estime notamment que Merhy a surtout touché les gants de Yoka, plus qu'autre chose. Pas sûr que tous les observateurs du combat partagent cette analyse...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.