France : Boudjellal avait alerté Dominici avant sa mort

France : Boudjellal avait alerté Dominici avant sa mort©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mercredi 09 décembre 2020 à 19h33

Mourad Boudjellal, l'ancien président du RC Toulon, a révélé avoir mis en garde Christophe Dominici quelques jours avant sa disparition.



On le sait, Mourad Boudjellal est un cas à part dans l'univers du sport. L'ancien président du RC Toulon a le verbe facile et fait régulièrement parler de lui. C'est notamment le cas ces dernières heures. Alors qu'il travaille dans l'ombre pour le rachat de l'Olympique de Marseille, l'ancien dirigeant s'est attiré les foudres de Bernard Tapie. Ce qui l'a ému, Boudjellal étant « fan » de l'ancien président de l'OM. Il a été « très touché » : « Le problème est que j'ai quasi un complexe d'OEdipe avec Tapie donc je suis très touché par la moindre de ses déclarations », a dit l'intéressé à La Provence.

Boudjellal trouve aussi un lien dans l'actualité des derniers jours avec la disparition de Christophe Dominici. Décédé tragiquement il y a deux semaines, l'ancien ailier du Stade Français est mortellement tombé de plusieurs mètres de haut près du Domaine de Saint-Cloud. Le mystère demeure autour du quintuple champion de France dont on ne saura sans doute jamais véritablement s'il a été victime d'un accident ou s'il s'est suicidé.

« Les gens qu'il côtoyait étaient des escrocs »

Les résultats des analyses toxicologiques ont écarté l'hypothèse selon laquelle Dominici aurait pu être sous l'emprise de drogue ou d'alcool au moment de sa chute dans le vide. Dépressif, l'ancien demi-finaliste de la Coupe du Monde en 1999 et 2003 aurait été pris « d'une bouffée délirante » liée à un manque de sommeil quelque temps auparavant selon les enquêteurs du commissariat de Saint-Cloud. Le projet de reprise avorté du club de Béziers l'avait nettement marqué, et Mourad Boudjellal a révélé l'avoir mis en garde en lui téléphonant seulement deux ou trois semaines avant sa mort, à propos de certaines de ses fréquentations.

« J'avais un message à lui transmettre de quelqu'un d'important dans le Moyen-Orient. Ce dernier lui disait que les gens qu'il côtoyait étaient des escrocs. Je ne sais pas si c'est vrai ou faux mais c'est une personne qui est bien implantée. Je me devais de lui dire », a expliqué l'ancien boss toulonnais sur CNEWS. « Les derniers mots que je lui ai dits, c'est : " De toute façon tu verras bien Christophe, mais ces gens-là n'imaginent même pas le mal qu'ils peuvent faire". »

Boudjellal : « On doit rééditer son maillot de Toulon et du Stade Français en floquant "Domi" »

Boudjellal en a aussi profité pour faire part d'un vœu. « On doit rééditer son maillot de Toulon et du Stade Français en floquant "Domi". Ç'a été une légende mais ça l'est encore plus aujourd'hui, a exprimé l'ancien dirigeant. Les hommages font plaisir aux vivants, mais les morts ne sont plus là pour les recevoir. Par contre, la famille est encore là. Et je pense qu'il faut s'occuper des vivants qui ont plus besoin de matériel que de symboles. Que voulez-vous faire de mieux que sa carrière comme symbole ? Après, si ça fait plaisir aux vivants des symboles... Ce n'est pas une mauvaise idée, ça fera vivre sa mémoire. On peut faire des tas d'hommages mais ça nous fera du bien à nous. Alors qu'en rééditant son maillot, on peut reverser le tout à sa famille qui en aura certainement besoin. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.