Nouvelle-Zélande : Fin de carrière à 35 ans pour Kieran Read

Nouvelle-Zélande : Fin de carrière à 35 ans pour Kieran Read©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 15 mai 2021 à 16h22

L'ancien capitaine des All Blacks Kieran Read a confirmé ce samedi avoir décidé de mettre un terme à sa carrière de rugbyman professionnel, notamment marquée par deux titres de champion du monde.



Kieran Read a décidé de raccrocher les crampons. A 35 ans, le deuxième-ligne international néo-zélandais (127 sélections, 26 essais) a confirmé que sa carrière professionnelle débutée il y a quinze ans sous les couleurs de Canterbury est arrivée à son terme. Une annonce effectuée par un sobre communiqué dans lequel le natif de Papakura déclare qu'il « avait hâte de rentrer en Nouvelle-Zélande pour passer du temps avec sa famille ». Une retraite qui intervient alors que Kieran Read s'était lancé un dernier défi en quittant sa terre natale pour rejoindre la Top League, le championnat japonais, et les Toyota Verblitz dont il portait les couleurs depuis l'an passé, au sortir de la Coupe du Monde 2019 durant laquelle il a mené la Nouvelle-Zélande vers la troisième place, prenant le meilleur sur le pays de Galles après le camouflet qu'avait été la défaite face à l'Angleterre lors des demi-finales.

Read, successeur de McCaw

Une carrière longue de quinze ans qui l'a vu briller sous les couleurs de son équipe de toujours, les Crusaders. Après un premier titre dans le Super 14 en 2008, il a dû attendre neuf ans pour remporter de nouveau la compétition phare de l'Hémisphère Sud. Une victoire dans le Super Rugby en 2017 qui a été immédiatement suivie de deux autres en 2018 et 2019. Mais c'est surtout sous les couleurs des All Blacks que le puissant deuxième-ligne a écrit les plus belles lignes de son palmarès. Vainqueur à sept reprises du Tri-Nations ou du Rugby Championship, Kieran Read a surtout remporté deux titres de champion du monde en 2011, avec une victoire en finale face au XV de France à l'Eden Park d'Auckland, puis en 2015 après avoir dominé l'Australie lors de la finale disputée à Twickenham. Avec la retraite de la légende Richie McCaw, Steve Hansen n'a pas longtemps hésité avant de lui confier le brassard de capitaine. La sélection néo-zélandaise a remercié « Reado » au travers des réseaux sociaux : « Nous te souhaitons le meilleur pour ta retraite du rugby professionnel ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.