National 2 : Anelka et Hyères, c'est déjà fini

National 2 : Anelka et Hyères, c'est déjà fini©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mardi 04 mai 2021 à 19h59

Arrivé au poste de directeur sportif du club de Hyères en février dernier, Nicolas Anelka a confirmé auprès de Foot Mercato son départ face à un projet mis à l'arrêt par la crise sanitaire.



La greffe n'aura finalement pas pris. Dans la foulée de l'arrivée de Mourad Boudjellal à la tête du Hyères FC, l'ancien patron du RC Toulon a annoncé la nomination au poste de directeur sportif de l'ancien attaquant international Nicolas Anelka. Après avoir connu le sommet tant en club qu'en équipe de France, ce dernier avait fait le choix de démarrer une carrière de dirigeant au sein du club varois, qui évolue en National 2. Toutefois, la crise sanitaire et ses conséquences sur le football amateur, Hyères n'ayant pas disputé le moindre match officiel depuis le mois d'octobre dernier et la FFF ayant confirmé l'arrêt définitif du championnat le 23 avril dernier, a changé la donne. Dans des propos recueillis par Foot Mercato, Nicolas Anelka a confirmé qu'il quittait ses fonctions de directeur sportif avec effet immédiat. « Je suis venu sur ce projet en pensant que le virus était vaincu et que le foot amateur allait reprendre, assure l'ancien joueur du PSG. Après trois mois au club le constat est évident ! Le projet sportif n'est plus le même ! »

Anelka : « Je ne vois pas de projection à court et moyen terme »

Mettant en avant des « restrictions encore plus fortes » sur le football amateur venant des autorités locales mais également sportives, Nicolas Anelka assure qu'il ne voit pas « de projection à court et moyen terme » en raison de « difficultés financières » qui « pèsent pour mettre en place le projet » pour lequel il s'était engagé. « Mon expérience et expertise ne sont pour le moment d'aucune utilité, se lamente l'ancien international. Je préfère donc consacrer mon temps à mes autres activités. » Malgré tout, le champion d'Europe 2000 avec les Bleus assure avoir « découvert un club, cette magnifique région et ses habitants chaleureux », souhaitant « bonne chance à ce projet et à toute l'équipe qui encadre le club ». Un projet ambitieux qui aura finalement été coupé net par une crise sanitaire dont les conséquences sur le sport amateur au sens large se feront sentir pendant encore de longs mois, voire de longues années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.